Malijet.co

Festival Ogobagna : Carrefour de la culture

Prestations artistiques, ventes des produits artisanaux locaux, promotion du vivre ensemble, le festival culturel Ogobagna est un carrefour des cultures du Mali.

 

A la 5e édition du festival Ogobagna à la place du cinquantenaire de Bamako, nombreuses sont des communautés qui, à travers des artistes, ont fait des prestations culturelles.

Le festival, sous le thème « les valeurs sociales, culturelles et économiques de la cotonnade au pays Dogon », a tenu toutes ses promesses. D’abord en respectant sa périodicité. Ouvert le lundi 27 janvier à la place du cinquantenaire, le festival s’est poursuivi jusqu’au 02 février 2020.

Le ministre de la culture Mme N’Diaye Ramatoulaye N’Diaye a présidé la cérémonie d’ouverture en présence des responsables de Ginna Dogon dont le président Mamadou Togo et plusieurs autres personnalités.

Pour le président de Ginna Dogon, Mamadou Togo, le festival culturel Ogobagna au-delà de son caractère festif, est un espace d’échanges, de rapprochement entre les peuples du Mali d’une part, et un canal  d’adresse directe pour la communauté dogon vers les plus hautes autorités du pays quant à la préservation des valeurs culturelles, gage de développement.

« Le peuple dogon est meurtri, meurtri de quatre ans de barbarie, d’incompréhension et de trahison. Au-delà, c’est le Mali tout entier qui est sérieusement éprouvé. Le Mali est tombé assez bas. Nous sommes tombés très bas sans le vouloir. Huit (08) ans d’agression, huit ans de questionnement, huit ans de désespoir c’est donc trop, il faut faire quelque chose », a souligné le président Togo lors de la cérémonie d’ouverture.

Et Modibo Kadjoké, membre de l’Association Ginna Dogon, d’ajouter : « Oui, la culture est un grand facteur de cohésion sociale. C’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que j’ai vu les enfants du territoire, toutes communautés confondues, en communion pour célébrer ce qui les unit malgré les épreuves du moment ».

Devenu un véritable lieu de rencontre et de ventes des produits artisanaux qu’ont exportés des artisans du pays Dogon, le festival Ogobagna fait la promotion de la culture Dogon mais aussi de toutes les autres communautés du Mali à travers les prestations artistiques.

Ousmane MORBA

L’Observatoire

Vous allez aimer lire ces articles

Maison africaine de la Photographie : l’équipement du nouveau siège comme priorité de 2020

Télévisions: les Maliens réclament les séries africaines

Maison africaine de la photographie: l’équipement du nouveau siège comme priorité de 2020

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct