“Garde-Les” : Hommages à une personne trop tôt partie

Le mardi 25 août 2020, la Galerie Médina a servi de cadre pour le lancement d’une exposition photographique intitulée Garde-les, initiée par Fanta Diarra, actrice photographe, pour rendre hommage à une personne qui lui était très chère. Une série de 12 images exposés dont : Présence, Temps, Déchaussé, Mystère, Amertume, Elégance, Intimité, Lien, Armoire, Lumière, Sous corps, Allah Akbar.

“Gardes-les” est une exposition photographique audacieuse qui invite à l’exploration de reliques intimes d’une personne que l’artiste Fanta Diarra a connue, côtoyée, et qui est partie pour un voyage sans retour. En partant, cette personne lui a confiée ses affaires en lui disant “Garde-les” d’où le nom de l’exposition.

Fanta Diarra nous invite donc à un hommage qui n’est pas que reconnaissance mémorielle mais aussi quête d’équilibre mental cathartique. C’est presque une démarche psychanalytique en invitant à visiter la vie d’un être qui n’est plus physiquement dans notre Vie.

Les images exposées contiennent tout le mystère que représente chacun de ces objets dont l’existence maintient le parfum subtil de la parenté, de l’amitié ou de l’amour.

“Ces images parlent de chacun de nous. Car on a tous perdu un être qui nous est cher dans la vie. Donc l’existence de leur objet maintien le souvenir”, a déclaré Fanta Diarra.

Igor Diarra, directeur de la Galerie Médina, a estimé que cette exposition est une bonne impression. Car cela vient d’une artiste extrêmement déterminée. En plus, c’est un travail de commémoration, de souvenir, de douleur. Selon lui, Fanta Diarra a un fait travail excellent qui peut aller très loin. Il a lancé un appel à tous les artistes peintres, photographes, à donner le meilleur de soi et à participer au rayonnement de l’art et la culture du pays.

Il faut rappeler que, Fanta Diarra est une photographe malienne. En plus de plusieurs collaborations avec des institutions internationales, elle a une grande production photographique, à travers plusieurs séries à savoir : “La connaissance”“Afrique en mode Yougou-Yougou”“Prête-moi ton pagne”, et “Terre sans frontière”. A retenir aussi que ces images resteront affichées à la Galerie Médina durant un mois, car c’est une exposition vente.

Zeïnabou Fofana

 

Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Galerie Tafyna d’art : Mohamed Dembélé expose ses œuvres

Département de la Culture, de l’artisanat et du Tourisme : Dramé Kadiatou Konaré s’enquiert de l’état de la Tour de l’Afrique

1ère édition de la célébration de l’écriture féminine : Le Réseau des femmes écrivains du Mali et de la diaspora tiendra un Carrefour international du livre en mars

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct