Malijet.co

Institut Français de Bamako : La programmation trimestrielle déroulée

Dans le cadre de ses activités, l’institut français de Bamako a une nouvelle programmation qui s’étalera de mai à juillet 2019. Son directeur général, Patrick Giraud, et ses collaborateurs ont expliqué à la presse le contenu de cette série d’activités.

C’est dans la matinée du 13 mai dernier, dans les locaux de son institut,que Patrick Giraud et ses collaborateurs ont expliqué à la presse tout le contenu de leur programmation lancée au début de ce mois de mai. La rencontre fut encore plus édifiante de par la participation de la plupart des principaux acteurs de ce programme(musiciens, comédiens, peintres, conférenciers et autres) qui ont tous donné des informations sur leur participation à ces multiples activités.

Cette programmation trimestrielle est une série d’activités (spectacles et expositions artistiques, conférence, projections de film) dont le but est de faire la promotion du savoir-faireartistique malien, offrir un cadre d’opportunités de rencontre culturelle entre le Mali et l’Europe mais aussi d’informer et de débattre sur des thèmes tels que la migration, le développement. Elle sera un champ qui permettra au grand public de découvrir des œuvres produites par des artistes maliens célèbres ou en début de carrière, de s’informer sur leur champ d’intérêts artistiques etc. Du coté des artistes, ça sera, entre autres, l’occasion pour eux de se faire découvrir, de rencontrer d’autres spécialistes de leur domaine au profit de futures collaborations ou de partages de connaissances. Selon Patrick Giraud, cette programmation se place dans le cadre des objectifs de l’Institut à savoir la promotion et le renforcement des capacités culturelles de nos artistes.

S’agissant des activitésde cette programmation, le directeur estime que leur richesse ne lui permet pas de les prioriser ou hiérarchiser. Il a tenu quand même a expliqué qu’ « il y aura deux expositions importantes à savoir une exposition d’art contemporain sur les œuvres de trois artistes de générations différentes qui sont Cheick Diallo, designer de la veille génération, les peintres Kokè de la génération intermédiaire et le jeune Magassa de la jeune génération». M. Diallo dont les œuvres font partie des plus attendues du programme est le premier malien spécialiste en design qui se bat au Mali depuis plusieurs années pour la promotion de ce domaine peu connu chez nous et même en Afriques, selon lui. Ensuite, le directeur précise : «On aura une seconde exposition de l’IRD ‘’Institut de Recherche et de Développement’’, le 18 juin, qui fêtera son75e anniversaire  à cette même date et le 60E de sa présence au Mali». Cet institutfrançais, selon son représentant au Mali, a pour rôle de faire des recherches sur les stratégies de développement. Il aura pour tâche d’échanger avec le grand public sur des thématiques en rapport avec le développement comme la migration, la mauvaise gouvernance etc.

Outre ces quelques activités majeures, plusieurs autres sont annoncées dans le programme à savoir des prestations d’artistes musiciens comme Thierno Sam, M’Bouillé Koité et ses invités, Gaoussou Kouyaté et son groupe Sobra Blues entre autres. Il y aura aussi la prestation, en français, du groupe de comédie ‘’Yélébougou’’, des projections de plusieurs films comme ‘’L’Arbre sans fruit’’ d’Aicha Maiga, ‘’Soundiata Keita, le réveil du Lion’’ Kan Souffle etc.

Toutes les activités de ces programmations sont gratuites et ouvertes au grand public qui est vivement convié par le directeur de l’Institut français de Bamako.

Ousmane Dembélé

Source: L’Aube

Vous allez aimer lire ces articles

Promotion de l’art et de la culture au Mali : Le projet ‘’Donko ni Maaya’’ lance son appel à proposition pour les initiatives culturelles

Appel à propositions du projet Donko ni Maaya : Une opportunité pour les jeunes acteurs culturels

Au Mali, quelques pistes contre la chute du nombre de voyageurs occidentaux

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct