Malijet.co

Manuscrits anciens : L’ALLEMAGNE ET SAVAMA-DCI ÉQUIPENT ONZE BIBLIOTHÈQUES

Le ministre de la Culture, Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo, a procédé à une remise d’équipements à onze bibliothèques de manuscrits anciens de Tombouctou. C’était mardi dernier au siège de l’ONG SAVAMA-DCI à Baco-Djicoroni. De nombreuses personnalités ont pris part à la cérémonie, notamment le Cadi de Tombouctou représentant les bénéficiaires, Sirifi Moulaye Haïdara, le chef du bureau UNESCO au Mali, Hervé Huo-Marchand, le 1er secrétaire aux Affaires culturelles et de presse de l’ambassade d’Allemagne au Mali, Benjamin Reiner.

L’ONG SAVAMA-DCI, avec l’appui de ses partenaires, a reconstruit ou réhabilité onze bibliothèques pour un montant de plus de 156 millions de FCFA. Chacune de ces bibliothèques a reçu des équipements: un ordinateur de bureau, un lecteur DVD, un graveur, une imprimante et des meubles. Ces équipements ont été entièrement financés par le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, via l’université de Hambourg.
Pour le ministre de la Culture, l’événement revêtait deux symboliques fortes, dont la première réside dans l’entreprise collective de restauration et de sauvegarde de notre mémoire collective, à travers cette énième remise de matériels destinés à soustraire à l’usure du temps les manuscrits des onze bibliothèques de Tombouctou. La seconde symbolique, selon Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo, est que chaque bibliothèque restaurée, chaque manuscrit sauvegardé, sécurisé et partagé, chaque bout de texte soustrait au silence et à l’usure du temps, est une victoire de la connaissance sur l’ignorance, une victoire de la lumière de la démocratie contre la barbarie et l’intolérance.
Au nom du gouvernement et du peuple malien, le ministre a salué l’Allemagne pour l’exemplarité de cette coopération culturelle, avec comme cheville ouvrière l’ONG SAVAMA–DCI qui contribue à la sauvegarde et à la valorisation des bibliothèques de manuscrits à Tombouctou et partout au Mali. La protection des biens culturels et la sauvegarde de la culture représentent une priorité pour l’Allemagne, a assuré Benjamin Reiner. «L’action culturelle, notamment dans les régions concernées directement par la crise est un travail de longue haleine. Car l’Allemagne est consciente que la culture demeure la meilleure courroie de transmission capable d’assurer la paix dans nos pays», a-t-il dit.
De son côté, Dr Abdelkader Haïdara, coordinateur de SAVAMA-DCI, a remercié le donateur pour son appui constant dans la protection, la réhabilitation et la valorisation des manuscrits anciens. Il a, enfin, exhorté les bénéficiaires à prendre soin de ces équipements.

Youssouf DOUMBIA

 

Source: Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Festival des Masques et Marionnettes de Markala : Forte mobilisation de militants de l’Adema pour Dioncouda Traoré

2ème édition du festival international M’bolon de Kolondièba : Les attentes des festivaliers comblées

2° Lettre Ouverte de Souleymane Cissé adressée à Sidiki N’Fa Konaté, Directeur Général de l’ORTM, suite aux raisons d’une décision de censure du film O KA (notre maison) : « Les raisons malhonnêtes d’une décision…qui ne dit pas son nom… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct