Programmation Artistique et Rentrée Littéraire au Mali, de l’Institut Français: ‘’ Mieux instaurer le brassage culturel français et africain ‘’

Patrick Giraudo, Directeur de l’Institut Français du Mali, a animé un point de presse afin de présenter le programme artistique des mois de février, mars et avril 2020. C’était jeudi 20 février 2020, dans l’enceinte dudit institut, en présence de divers artistes.

Une occasion pour le Directeur de l’Institut Français, M. Patrick Giraudo de donner la parole à plusieurs artistes afin qu’ils s’expliquer sur leurs différents projets. Il a indiqué  que le programme de l’Institut Français au Mali jusqu’au mois de mai comporte plusieurs temps forts.

Il s’est réjoui de retrouver le public, ces trois prochains mois, autour du 08 mars, et l’Institut commence du 05 mars au 10 mars, avec tous les jours des spectacles, rencontres, humours, danses avec expositions d’artistes photographes qui sont sélectionnés pour Africa 2020 en France.

À l’en croire, à l’écoute des défis du Monde, la Rentrée littéraire contribue activement au débat sur la réconciliation et la reconstruction en cours au Mali, qui poursuit son ancrage régional à Sikasso Djenné et Tombouctou.  Il a indiqué que l’année 2020 marque les 60 ans d’indépendance de plusieurs pays du continent : « le monde est fortement grippé, on rencontre des défis climatiques et migratoires.  Les artistes doivent réinterpréter le monde, en faire de nouveaux récits et bâtir une nouvelle Histoire ».

Cette année, l’Institut Français accueille la 12e édition de la rentrée littérature, de ce fait, il a convié une centaine d’écrivains et d’artistes de tous les continents à raconter avec le public et les professionnels du livre et de l’édition, le grand récit du monde, avec ses richesses et ses diversités.  Il a indiqué que  l’année 2020 sera profondément marquée par la saison de l’Afrique en France, avec plus d’une trentaine d’artistes programmés en France entre les mois de juin et décembre. Selon ses dires, l’Institut français du Mali s’efforcera chaque fois de leur rendre un vibrant hommage et les invitera à présenter aux publics maliens les œuvres qui auront l’honneur d’émailler la programmation, en France, d’Africa 2020.

Aussi, il est prévu pour le mois de mars à Bamako, des  spectacles et de rencontres célébrant les femmes africaines. Il y’aura également  la présence de la  jeune photographe malienne Oumou Traoré, sélectionnée par l’échangeur – CDCN Hauts-de-France pour une exposition dans le courant du second semestre en France, sera invitée à présenter son travail lors d’une exposition monographique consacrée aux femmes dans le cadre de la saison AFRICA 2020.

Ensuite, la chorégraphe et danseuse malienne, Fatoumata Bakayoko fera dialoguer son corps pour libérer les femmes et invitera à partager le processus de création pour discuter avec le public. En plus, un  magnifique spectacle d’humoristes femmes qui ont travaillé avec Valery N’Dongo. La seconde exposition sera consacrée à Ibrahim Bemba Kébé, jeune plasticien encore peu connu, mais absolument fascinant qui présente un travail autour de la danse des Korèdugaw.  Il est à noter quelques grands rendez-vous autour de la 4e édition du festival des arts de la rue, ‘’ Rendez-vous chez nous à Bamako ‘’,  l’unique festival consacré aux arts de la rue sera ainsi organisé au rond -point Wahab Berthé, de Magnambougou.

Avec les célébrations du cinquantenaire de la francophonie avec YASA, que les Bamakois ont pu revoir ou découvrir l’année passée sur le spectacle ‘’l’Afrique du Rire ’’ ;  et le retour de la tournée de Mariam et Amadou, le 06 mars. Aussi, une superbe création d’un spectacle de marionnettes de la compagnie Nama Le Chat pèlerin, un conte initiatique très moderne pour les enfants et les adultes.

Le poète et dramaturge Sirafily Diango, a rendu un vibrant hommage aux journalistes Ghislaine Dupont, Claude Berlin, journalistes RFI, Norbert  Zongo et Birama Touré qui a été porté disparu au Mali ainsi qu’à tous ceux qui sont morts pour leurs idées et leur devoir. Quant à M. Abdalah Ag Amano, promoteur du ‘’ Festival des Mixités ‘’, prévu du 13 au 14-2020 à l’Institut français de Bamako. Il a rappelé que son festival  est un événement thématique et annuel qui célèbre le patrimoine culturel malien sous le thème : Tombouctou, Patrimoine Culturel Mondial, Terre d’accueil du savoir et de paix.

L’évènement se tiendra durant 2 jours, au cours desquels, le public est invité à redécouvrir Tombouctou à travers des animations traditionnelles, un village typique de la région, mais aussi à travers : la musique, l’artisanat, la cuisine et des conférences.  Les mixités sont aussi un événement engagé pour la paix et le soutien aux réfugiés maliens en Mauritanie, où, il accueillera dans ce cadre : la caravane culturelle pour la paix du Festival au Désert et des artistes maliens de réfugiés en Mauritanie.

Pour conclure, il a souligné que l’invité d’honneur de cette édition est la communauté Dogon.

Aïssétou Cissé

Source: lecombat

Vous allez aimer lire ces articles

Littérature : RFEMD, pour le rayonnement de l’écriture féminine

Troisième édition du Festival Bamako FEREBA : 14 films en compétition pour la distinction des meilleurs jeunes réalisateurs au Mali

Galerie Tafyna d’art : Mohamed Dembélé expose ses œuvres

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct