UNESCO: Le Mali désormais membre du Comité du patrimoine mondial

Le Mali a été élu, mercredi dernier, au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, par les 21 membres de cette instance, à Paris, en France, à l’issue de l’Assemblée générale de l’organisation onusienne, annonce un communiqué du ministère de la Culture.

 

Les ministres de la Culture et de l’Education nationale, présents à cette session, ont mené une campagne tous azimuts en vue de cette élection qui représente une victoire diplomatique pour le Mali.

Cet important organe de l’UNESCO réunira sa 44èmesession à Fuzhou, en Chine, du 29 juin au 9 juillet 2020. Le Comité du patrimoine mondial se réunit une fois par an. Il est responsable de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial, il détermine l’utilisation du Fonds du patrimoine mondial et alloue l’assistance financière suite aux demandes des États parties.

C’est à lui de décider si un site est accepté pour inscription sur la Liste du patrimoine mondial. Il examine, aussi, les rapports sur l’état de conservation des sites inscrits et demande aux États parties de prendre des mesures, lorsque les sites ne sont pas correctement gérés. Le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO décide, également, de l’inscription des sites sur la Liste du patrimoine mondial en péril et de leur retrait de cette liste.

Selon la Convention du patrimoine mondial, le mandat d’un membre du Comité est pour une période de six ans, mais la plupart des États parties choisissent volontairement d’être membres du Comité pour une période de quatre ans, afin de donner aux autres États parties l’opportunité de faire partie du Comité.

L’élection de nouveaux membres a lieu, tous les deux ans, lors de l’Assemblée générale des États parties à la Convention. Le Bureau, composé de sept États parties élus annuellement, est présidé par le Chinois Tian Xuejun.

YD/MD

(AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Financement de la Culture : Boubou Cissé, le culturophobe ?

Pratiques coloniales: Les services et les cadres administratifs

Tissu « arkila kerka » : De grande valeur, mais menacé de disparition

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct