Malijet.co

Défilé militaire du 22 septembre: les Maliens fiers des engins présentés

Plus d’une centaine d’engins motorisés de la police, la protection civile, la gendarmerie, la garde nationale et les Forces armées maliennes (FAma), telle a été la merveille du défilé du 58e anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et de la cérémonie d’investiture d’IBK pour son 2e mandat. Des camions de transport de troupes et de logistiques, des véhicules d’infanterie aussi bien que les avions, les Maliens ont de quoi être fiers des FAma.

A l’ouverture de la parade des engins militaires, le  colonel Coulibaly, maître de cérémonie du jour, a indiqué que « la section infanterie  motorisée est caractérisée par une certaine autonomie dans le mouvement et dans la promptitude de feu grâce à la section feu direct constituée de mitrailleuses 14.5, permettant de prendre l’initiative sur son ennemi ».

Il faut signaler que ces mitrailleuses 14.5, montées sur des véhicules militaires KIA, ont la puissance de feu de deux BRM. Les Kia militaires ont la particularité d’être montés au Mali par la société Wadmotor, grâce à un partenariat sud-coréen. L’usine située à Banankoroni sur la route de Bougouni, est fonctionnelle depuis 2011. Elle produit plusieurs modèles comme les Kia  KM 50, KM 420, KM 500, des ambulances, etc.

Le public qui a suivi en direct sur place sur l’avenue de la nation, ou à la télévision nationale, le défilé militaire du 22 septembre, a été séduit par les nouveaux équipements de l’armée malienne. Grâce à la loi d’orientation et de programmation militaire, l’armée a été dotée de nouveaux équipements motorisés, aériens et même d’habillements et autres. Cette loi permet un investissement de 1230, 563 milliards de FCFA sur la période 2015-2019. Cette somme doit être dépensée tant dans les équipements roulants que dans le recrutement et la mise à niveau du personnel militaire.

Ces engins de feu dont des prototypes ont été présentés au président de la République IBK et ses hôtes et du nombreux public est bien sûr le fruit cette loi d’orientation et de programmation militaire.

Mamadou TOGOLA

Vous allez aimer lire ces articles

KORO : célébration de la semaine Mondiale de l’allaitement maternel

Mali : l’anniversaire de l’indépendance célébré sous tension politique

Mali: la “sécurisation” du pays, priorité de Keita

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct