Démolition des maisons de la zone aéroportuaire du Mali : Quelle alternative pour éviter l’occupation de la zone dans les jours à venir ?

Les autorités  de la transition ont procédé, le jeudi 14 janvier 2021,  à la démolition des constructions illicites se trouvant dans la zone aéroportuaire du Mali. L’opération  concerne près de 2000 hectares,  selon  les  informations. L’objectif  recherché, dit-on, est  d’éviter  que  l’Aéroport International  Modibo Kéita  de Sénou ne soit privé des vols internationaux, contraignant ainsi nos voyageurs  à  emprunter  les vols  internationaux  des  pays  voisins.  L’opération   poursuit son bonhomme de chemin, selon nos informations. Mais, derrière l’idée des autorités de protéger  l’aéroport   Modibo Kéita  afin qu’il ne soit privé des  vols  internationaux, quelle  autre  alternative  ou mesure a été  prise par  elles ( autorités  actuelles)  pour éviter  que les zones  démolies ne soient  plus occupées ?  Casser  est bien, mais prévoir  est  aussi meilleur.

———————–

Lutte contre  la Pandémie  de COVID-19

Accountability Lab Mali réaffirme son engagement aux côtés des communautés de Niono

Accountability Lab Mali, en partenariat avec Mercy Corps Mali et Ukau Mali,

à travers le programme ” Se positionner, affiner et opérer pour la paix au Centre du Mali (PROP) “, est dans la région de Niono, plus précisément dans les communes de Niono, Siribala et Sirifila Boundy, Kala Siguida et Mariko, pour sensibiliser et remettre des kits aux populations. Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, Accountability Lab Mali a procédé, le 14 janvier 2021, à une activité  dans cette zone d’intervention.  Appelée troisième phase, elle a  consisté  à rencontrer les communautés cibles pour échanger sur  les résultats de la campagne pour plus d’engagement dans la lutte contre la COVID-19 et  d’encourager le respect des mesures barrières. Ensuite, sont mis à la disposition de chaque  commune, des kits de protection composés de masques, savons, gels et vases à eau pour le  lavage des mains.

Basketball: Harouna B. Maïga à Ségou  pour  booster  la balle au panier

Accompagné par  plusieurs membres  de son bureau, le président de la Fédération malienne de basketball, Harouna B. Maïga, a effectué un  séjour, le weekend dernier, dans la Venise malienne.

Le premier responsable de la balle au panier était parti s’enquérir des problèmes que vivent les acteurs de la discipline dans la région. Une journée de samedi très remplie puisque le président et sa délégation ont échangé avec les autorités de la région, dont le président du conseil régional, le directeur régional de la jeunesse et des sports, le directeur de l’ORTM Mopti et celui du stade Barema Bocoum. A l’occasion, Harouna B. Maïga a rendu une visite de courtoisie aux notabilités en sollicitant leurs bénédictions. Partout où il est passé, Harouna B. Maïga a insisté sur la formation à la base.  Des rencontres se sont déroulées entre lui et les acteurs de la balle au panier afin de mettre en place ensemble, une stratégie qui pourrait booster la discipline dans la région.

—————————-

Basketball : Le  Djoliba AC féminin recrute 10 joueuses  pour étoffer son effectif

Pour le compte de la saison sportive 2020-2021, le Djoliba AC féminin au niveau du Basketball compte engranger beaucoup de titres sur son passage. Pour ce faire, cela demande des moyens, notamment humains. Et pour relever ce défi, le club vient de recruter 10 joueuses. Il s’agit entre autres de :  Hawa Diarra ( Pivot), en provenance de l’AS Commune I; la meneuse du CDB de Bamako, Djelika Tounkara; Assetou Kanté (Pivot), en provenance du CBD ; Kamité Elizabeth Dabou ( Ailière), en provenance du Centre Dourentié de Basketball (CDB) ; la meneuse du CBS Bamako, Fatoumata Sanou ; Mariam Keita (Ailière), en provenance de l’AS Réal de Bamako ; Niamoye Haïdara ( Meneuse), en provenance de l’AS Mandé en CIV du District de Bamako . Autres dames à rejoindre le Djoliba dame ou  hippos dames :

Badiaran Doumbia (Meneuse) en provenance de l’AS Commune 5 ; l’ailière Bintou Diakité en provenance de l’AS Mandé ; l’ailière Kadidia Coulibaly en provenance de Faso Kanou.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Caisse malienne de sécurité sociale : les travaux de la phase expérimentale de la mise en place des indicateurs et tableaux de bord actuariels de la CIPRES débutée

Protection civile du Mali : Le DG se réjouit de la montée en puissance de sa structure et fait des plaidoiries

Les Domaines sur la courbe ascendante

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct