Malijet.co

Dépôt d’ordures de Lafiabougou: l’évacuation du « Mont Kilimandjaro 2 » célébré

Le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, KEITA Aida MBO, a procédé, le lundi 17 avril, à la réception du dépôt de transit de Lafiabougou, surnommé le ‘’Mont Kilimandjaro 2’’, débarrassé de toutes ses ordures.

keita aida mbo ministre environnement assainissement developpement durable

La cérémonie s’est déroulée en présence des cadres du département ; de la direction nationale de l’assainissement, du contrôle des pollutions et des nuisances ; des autorités traditionnelles et administratives de Lafiabougou et une foule nombreuse.
Dans ses mots de bienvenue, le représentant du maire de la commune IV a adressé les félicitions et les remerciements des populations de la commune à l’endroit des autorités pour l’évacuation du dépotoir qui était devenu leur plus grand cauchemar. L’élu communal s’est réjoui en disant que c’est désormais la fin des accusations mutuelles que suscitaient les odeurs nauséabondes de ce dépotoir de transit. Il a rassuré que le conseil communal s’engage à ne plus jamais assister à une pareille situation. Selon le représentant du maire, un comité de veille citoyen a été déjà mis en place pour son suivi.
Le représentant de la Direction nationale de l’assainissement du contrôle des pollutions et des nuisances, M. OUOLOGEM, a affirmé que le volume d’ordure enlevé est estimé à 700 000 m3. Selon lui, les travaux d’évacuation ont commencé le 27 novembre 2016 pour ne prendre fin qu’au 18 mars 2017. Il a informé qu’à la demande des exploitants agricoles, les ordures ont été évacuées dans les champs, notamment dans les communes rurales du Mandé, de Mountougoula, de Sanankoroba et de Tienfala. Le montant de l’évacuation s’élève à plus de 984 millions de FCFA.
Pour sa part, le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, KEITA Aida MBO, a affirmé que c’est grâce à l’accompagnement du président de la République et du Premier ministre que l’argent a été mobilisé pour l’évacuation de ce dépôt de transit qui était surnommé le ‘’Mont Kilimandjaro 2’’, à cause de son volume et son élévation.
Pour elle, après avoir débarrassé ce dépôt de transit de ses ordures, le plus important aujourd’hui est l’aménagement du site pour éviter d’autres débordements futurs.
« Le site a été retenu comme dépôt de transit et doit garder tout son nom. Il doit être aménagé à cet effet. Je suis contente d’apprendre qu’un comité de veille a été mis en place. Chaque citoyen doit manifester son engagement pour l’assainissement et la protection de son environnement », a affirmé madame le ministre.
Elle a saisi l’occasion pour informer que dans le cadre de la quinzaine de l’environnement de cette année, son département organisera une compétition de salubrité entre les communes, les écoles, les centres de santé et même les familles. Les lauréats seront récompensés par différents prix, comme le Prix madame propre, le Prix feu Moulaye DIALLO et le Prix ministère de l’Environnement qui portera aussi un nom.
Madame le ministre a pris l’engagement que le collecteur de la commune qui est aujourd’hui délabré sera nettoyé et que la route qui passe devant le cimetière de Lafiabougou sera également aménagée.
Aussi, s’est-elle engagée à fournir des matériels d’assainissement comme il en a été sollicité par les riverains, tout en rassurant de son engagement personnel à veiller sur ce dépôt de transit.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Agence Nationale pour l’ Emploi : SARI 2017 , l’intermédiation comme solution à l’emploi

Le CNJ- Mali, section du Gabon, fête l’anniversaire de l’independance du Mali avec ses amis du CNJ-Gabon

Sombre affaire en Mauritanie : Mystère Yaya Cissé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct