Des parents inquiets, interdissent à leurs enfants de participer aux manifestations

Compte tenu des dangers auxquels les manifestants font face, beaucoup de parents ont interdit à leurs enfants de participer à la manifestation. Plus précisément dans la commune III du district de Bamako. Le weekend dernier a été chaud, au point où il y’a eu la mort de plusieurs jeunes suite à l’affrontement entre les manifestants et les forces de l’ordre. Des routes menant aux services des administrations ont été barricadées. Certains porteurs d’uniformes aussi ont passé le message à leurs familles, rapporte l’AMAP. Ils ne veulent pas que les membres de leur famille se mêlent à ce mouvement.

Selon nos sources, les manifestants se seraient dispersés depuis le dimanche soir aux environs de 13 heures. Dès lors, il n’y a plus eu de rassemblement dans la commune III et toutes les routes sont libres, indique la même source.

Source: Journal le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Podcast « Covid-19, c’est quoi même ? » : l’émission décalée sur la pandémie en Afrique

L’honneur d’un officier, la dignité d’une nation

Décryptage : La démocratie malienne, la grande tromperie ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct