Malijet.co

Dialogue politique inclusif : LES PRÉPARATIFS AVANCENT

Les préparatifs du Dialogue politique inclusif avancent. C’est la principale information qui ressort de la conférence de presse que les membres du Triumvirat ont animée hier, dans la salle de conférence du bureau du Médiateur de la République, sis à l’ACI 2000. Après son installation officielle, le 25 juin dernier, par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, le Triumvirat vient ainsi d’animer sa deuxième conférence de presse qui visait à informer l’opinion nationale et internationale du processus de préparation du Dialogue politique inclusif.


Cette rencontre était co-animée par le Médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga, l’ancienne ministre Aminata Dramane Traoré et le président du comité d’organisation, Cheick Sidi Diarra.
Dans son discours introductif, le Médiateur de la République a rappelé que depuis plus de deux semaines, les facilitteurs ont rencontré des acteurs institutionnels, organisationnels, politiques conformément aux directives du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. A ce sujet, Baba Akhib Haïdara a affirmé que le chef de l’Etat avait instruit dans son discours d’installation du Triumvirat dix tâches principales aux facilitateurs.
Le Médiateur de la République a annoncé que parmi les tâches à exécuter dans la phase de préparation du Dialogue politique inclusif, les facilitateurs se sont intéressés à deux principales : assurer l’inclusivité du dialogue avec toutes les forces vives de la nation ; connaître les attentes des forces vives de la nation. De même, Baba Akhib Haïdara a informé les hommes de médias que le Triumvirat a écrit aux uns et aux autres, sans exclusive.
En outre, a détaillé le Médiateur de la République, les facilitateurs ont également rencontré les anciens présidents de la République, les anciens Premiers ministres, les chefs d’institutions, les leaders des partis politiques et des regroupements de partis politiques, des personnalités.
«Donc, c’est tout ce travail là que nous souhaiterions aujourd’hui vous restituer pour que vous informiez l’opinion que le Dialogue politique inclusif se prépare», a-t-il précisé. Prenant à son tour la parole, l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga a d’abord rappelé un extrait du discours du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta lors de l’installation du Triumvirat. Selon Ousmane Issoufi Maïga, le chef de l’Etat disait que les facilitateurs auront fort à faire entre plusieurs nécessités, toutes impérieuses. Il s’agit pour eux, avait indiqué le président Keïta, d’abord de secouer le cocotier, ensuite d’éviter de jeter le bébé avec l’eau du bain, estimant qu’il leur faudrait beaucoup de tact, beaucoup de talent pour arbitrer entre les différents acteurs. Ainsi, Ousmane Issoufi Maïga a déclaré que ce discours constitue pour eux une feuille de route qui trace les objectifs et les missions du Dialogue politique inclusif.
Il a affirmé qu’il était important que les Maliens puissent dialoguer entre eux, en raison de la crise multidimensionnelle que le pays traverse depuis un certain temps. A ce sujet, il insistera sur l’important rôle des hommes de médias afin que notre pays trouve des solutions aux diférentes crises qui sont d’ordre sécuritaire, politique, social, économique, financier, etc.
«Toutes ces questions qui sont toutes importantes ont besoin d’être discutées pour qu’à la fin, les résultats attendus puissent nous permettre, d’une manière endogène, inclusive, de dire que les Maliens ont trouvé la voie de sortie de cette crise multidimensionnelle», a souhaité l’ancien Premier ministre. Pour lui, le rôle des facilitateurs n’est pas de juger parce que n’étant pas des juges, mais de faciliter ce débat entre les Maliens.
Harouna YOUSSOUF

Source: L’Essor- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Oumar Hasseye Touré représentant de la jeunesse malienne au sein de la CVJR est désormais chevalier de l’ordre national

La polygamie : le régime rebute moins certaines femmes

Barkhane: les présidents du G5 Sahel répondront-ils à l’invitation de Macron?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct