Malijet.co

CSDMF : Baïdy Dramé réélu pour 3 ans

Attendu par les Maliens de France, le renouvellement du bureau du Conseil supérieur de la diaspora malienne de France (CSDMF) a eu lieu le samedi 16 novembre 2019 au cours d’une assemblée générale statutaire dans le 19e arrondissement de Paris.

 

Dès l’entame des travaux, l’assemblée s’est penchée sur la crise au sein du CSDM qui défraie la chronique au Mali et en France. Après la présentation du rapport moral par le président sortant, Baïdy Dramé, le rapport financier a été présenté par Mme Nana Kadidia Sissoko, secrétaire chargée des finances. Et le bilan des activités a été présenté par Idrissa Sangaré dit Laurent.

Suite à la validation de ces trois rapports par l’assem- blée, le bureau sortant a démissionné et une commission d’investiture a été mise en place par l’Assemblée générale. Ainsi, M. Dramé Baïdy, président sortant et unique candidat à sa propre succession, a été réélu pour un mandat de 3 ans.

Le tout nouveau bureau est composé de 71 membres dont 60 % sont des femmes. Les observateurs ont également noté “une entrée remarquable” de la 2e génération avec 16 Franco-Maliens. Le Collectif des sans-papiers de Montreuil, qui a été soutenu par le bureau sortant du CSDMF, fait aussi son entrée dans le tout nouveau bureau avec 2 délégués que sont Abdoul Karim Coulibaly et Diarah Diakité.

Majoritaires, les femmes occupent également des postes stratégiques comme les deux premières vice-présidences occupées dans l’ordre par Niouma Cissoko et Mme Nana Kadidia Sissoko. Quant à Amy Diallo, elle est la première adjointe du secrétaire général ; Mme Fatimata Bintou Traoré est secrétaire chargée de la communication et porte-Parole ; Maro Dramé a été élue au poste de secrétaire chargée de l’administration avec Aïssata Sow comme adjointe ; Ifritou Maguiraga est chargée des affaires juridiques, institutionnelles et de la coopération internationale ; Safiatou Dembélé est chargée de l’éducation, de la formation et de l’emploi ; Fatoumata Mah Diarra est chargée de la médiation ; Madina Diah s’occupe des affaires sociales et de la solidarité. Le nouveau bureau est une «équipe de combat» qui œuvre déjà à dresser les axes prioritaires des activités 2019-2020. A noter que, dans son discours de clôture, le président Dramé a exhorté les 7 frondeurs de l’ancien bureau à rejoindre la toute nouvelle équipe du CSDMF.

LE MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Victime « D’une erreur judiciaire en Mauritanie et emprisonné depuis huit ans» Le Malien Yaya Cissé menacé d’exécution supplie IBK d’intercéder en sa faveur

Lutte contre la migration irrégulière : PALMI 2 soutient 26 projets portés par des jeunes

Lutte contre la migration irrégulière: le PALMI finance 26 projets à Kayes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct