Malijet.co

Démarche de libération de certains maliens en Guinée : Le CSDM salue l’implication de l’ambassadeur et du consul général du Mali.

Depuis quelques années, Q-NET, une société de vente en ligne, a abusé de plusieurs africains dont des maliens. Au regard du contexte d’insécurité sous-régional, les autorités guinéennes ont cru appréhender des éléments potentiellement dangereux pour leur sécurité intérieure.

Dans plusieurs localités du pays, des arrestations ont été opérées et des maliens en nombre, se sont retrouvés détenus dans des localités dont Kankan et Conakry. L’amalgame avait visiblement pris du terrain et les circonstances ne semblaient pas favorables pour nos compatriotes. Le CSDM, à travers son président Mohamed Chérif Haïdara, auprès des médias et des responsables préfectoraux, a balayé d’un revers de la main, les accusations et l’étiquette de rebelles collée à nos confrères.

Parti en Guinée pour la dynamique du dialogue national inclusif, le bureau du CSDM, avec à sa tête le président Haïdara, s’est une fois de expliqué et plaidant du coup la cause de nos compatriotes arnaqués. Le CSDM, dit-il, a décidé même de porter plainte contre Q-Net car ces maliens abusés ont perdu entre 400 000 à 10 millions de FCFA.

Tout ce dénouement heureux n’aurait été possible sans l’implication de l’ambassadeur du Mali en Guinée, son Excellence Modibo Traoré et du consul général Aboubacar Maiga qui ont joué pleinement leur partition.

C’est dans une édition de la RTG de 20heures que le préfet de Kankan a accusé ces maliens d’être d’éléments dangereux venus déstabiliser la Guinée. Il s’est fondé sur le motif que ces personnes portent des gris-gris.
Pour le Président Haïdara, tous les compatriotes maliens ont été arrêtés collectivement dans les mêmes endroits.
Les départements de la justice, de l’économie et des finances et de l’administration du territoire ont pris un arrêté pour interdire toute activité de Q-Net en Guinée.

« C’est une arnaque bien conçue avec une connivence insoupçonnée d’agents de police » a rétorqué et précisé Mohamed Cherif Haïdara sur le plateau de nos confrères de Espace TV Guinée. C’est cette démarche médiatique du président du CSDM qui a éclairé l’opinion publique guinéenne que ces maliens ne sont pas des terroristes.

Le Mali n’a jamais eu un Ambassadeur aussi modèle, travailleur et correcte que Modibo Traoré. Aussi, le consul général, à n’importe quelle heure, s’est toujours montré disponible.
L’équipe du Haut Conseil des Maliens de L’Exterieur n’a pas joué de rôle dans cette malheureuse situation. Elle s’est rendue en Guinée pour assister à la libération de nos compatriotes » ajoute le président du CSDM.

Répondant à ceux qui le qualifient de dangereux, Haïdara rassure : « On est dangereux pour les menteurs, on est dangereux pour les usurpateurs, on est dangereux pour ceux qui bafouent la dignité des immigrés maliens. »

Le CSDM demande au gouvernement malien d’interdire les activités de Q-NET au Mali. Mohamed Chérif Haïdara estime que cette organisation va au delà de l’arnaque. Elle serait aujourd’hui impliquée dans le trafic d’organes humains.

S’agissant de Baidy Dramé, le président Haïdara a affirmé que c’est le CSDM-F qui l’a exclu le 22 Septembre et que la notification a été faite au CSDM national le 01 Octobre 2019. Dans une vidéo projetée, Moussa Diakité a qualifié de dangereux Mohamed Cherif Haïdara pour la diaspora malienne. Il dit saisir bientôt le Ministre des Affaires Étrangères, celui des Maliens de l’extérieur et le Ministre de l’administration territoriale. Pour le CSDM, le bureau de son démembrement en Guinée compte 10 membres parmi lesquels ne figure nullement Moussa Diakité dont le mandat a été révoqué depuis le 4 Novembre 2017.

Source: Le Figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Cinéma américain : Le reflet d’une société inégalitaire

Bombardement de migrants en Libye : des enquêteurs de l’ONU soupçonnent un avion étranger

Libye : missile mortel d’un pays étranger sur un centre de détention de migrants

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct