Malijet.co

Diaspora malienne: Mohamed Chérif Haïdara tire à boulets rouges sur Habib Sylla

Rien ne va plus entre le Conseil Supérieur de la Diaspora (CSDM) et le Haut Conseil des Maliens de l’Extėrieur. Les deux faitières censées defendre les droits et les intérêts de nos compatriotes à l’étranger ne soufflent pas aujourd’hui dans la même trompette. Quel sort donc pour nos compatriotes?
Ce samedi 20 juillet 2019, les responsables de la CSDM avec à leur tête, Mohamed Chérif Haidara, président sont montés au créneau pour dénoncer le silence coupable du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur face aux mauvais traitements infligés aux Maliens de la diaspora.


Le conférencier, Chérif Haidara, avec un franc parlé digne d’un vrai connaisseur de la situation cruelle que traverse les Maliens de la diaspora a contre-attaqué l’inertie, le manque d’actions et de volonté des responsables du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur en ce qui conserne l’amélioration des conditions de vie et de travail de nos compatriotes de la diaspora.
Cette rencontre avec les hommes de medias est considérée comme une risposte du CSDM contre l’attaque du HCME.
« Habib Sylla et ses amis sont en perte de vitesse, manque de l’egitimité et de résultats pour le bonheurs des Maliens de la diaspora », a commenté Mohamed Cherif Haidara président du CSDM, qui ajoute que HCME est une machine électorale qui a pour vocation d’accueillir les officiels et se preocupe du sort des Maliens de la diaspora.
Très sûr de lui et methodique dans sa demarche, le président du CSDM a profité de cette conférence de presse pour projeter une video retrançant les grandes actions menées par cette faîtière en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de travail des Maliens de la diaspora.
A la lumière de cette conférence de presse, on peut dire sans risque de se tromper que c’est désormais une geurre ouverte entre les deux faitières ou tout les coups sont permis. A quand la fin?

Affaire a suivre

Mohamed Kanouté

Source: Mali24

 

Vous allez aimer lire ces articles

Politiques migratoires en Afrique de l’ouest: les acteurs à l’heure de l’évaluation

Le président du CSDM, Chérif Mohamed Haidara, à Amadou Koita : « M. le ministre, à défaut d’être sérieux avec nous, il faut être correct avec toi-même »

MOHAMED CHERIF HAIDARA A AMADOU KOITA: “Quand on ne connaît pas quelque chose, on se tait ou on dégage”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct