Malijet.co

DIASPORA : Temps dur pour les Maliens de l’extérieur

Les Maliens de l’extérieur souffrent dans leur chair en Algérie, en Mauritanie et en Libye. Des informations concordantes annoncent que la situation n’est pas du tout reluisante pour eux dans ces pays. C’est la détresse totale pour eux.

Nos compatriotes ne savent plus à quel saint se vouer dans ces pays où c’est la course-poursuite entre eux et les autorités sans savoir les raisons. En Mauritanie, précisément après la présidentielle, c’est la chasse à l’homme. Nos compatriotes vivent, selon nos sources, des conditions difficiles dans les geôles.

En Libye, ce sont toutes les populations africaines qui sont victimes de séquestrations, d’arrestations, voire de tueries. En Algérie, plus d’une soixantaine de Maliens sont arrêtés. Ils sont sans ressources et détenus dans un camp militaire. Ce nombre dans les jours à venir ira croissant. Et encore en France une vingtaine est entre les mains et en voie de rapatriement vers le Mali. Le malheur frappe aujourd’hui nos compatriotes de l’extérieur sans que les autorités réagissent.

Des compatriotes annoncent qu’en Libye le vendredi dernier près de 120 Africains ont été lâchement tués et l’on ne sait pas si les Maliens ne sont pas parmi ces morts. En Mauritanie, 17 Maliens ont été libérés et une bonne vingtaine croupissent encore en prison dans ce pays frère.

Ces arrestations ont été opérées lors de la dernière présidentielle que vient de vivre la Mauritanie. Le 13 juillet ils étaient 60 personnes mises en garde à vue en Algérie dénudés et sans ressources. Ils ont été arrêtés et conduits dans un camp militaire sans connaitre les raisons de leur interpellation. Selon toujours les informations que l’on nous rapporté, ils ont été dépouillés de leur argent. En France aussi ils sont 20 Maliens arrêtés et mis en route pour le retour au pays. Diantre ! Qu’on fait les Maliens pour mériter ce sort ?

Les autorités devraient se saisir de ces dossiers pour pouvoir les sortir des mains de leurs tortionnaires. Leurs parents souhaitent avoir des informations claires et précises sur les raisons de leurs arrestations.

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne depuis l’annonce de la nouvelle est à pied d’œuvre pour trouver une issue heureuse à ces arrestations. C’est une urgence pour nos pouvoirs publics de se lever pour délivrer nos soldats de l’économie en détresse dans ces pays amis du Mali.

Force est de reconnaitre l’implication de l’ambassadeur du Mali en Mauritanie auprès des autorités pour sortir les Maliens des geôles. Ses négociations commencent à porter leurs fruits avec la libération de nos compatriotes.

Dans tous les cas, le président Mohamed Chérif Haidara et ses hommes sont engagés à trouver les solutions pour les Maliens de la diaspora, les autres soldats de l’économie en raison des apports des Maliens de l’extérieur. Le département des Maliens de l’extérieur pour ces cas est interpellé par le Conseil supérieur des maliens de la diaspora qui, au cours d’un point de presse, a brossé la situation des Maliens dans ces pays.

Hampaté Sow 

Source: Notre Printemps

Vous allez aimer lire ces articles

Exclusif Mali : arrestation de Tahar Aljaza’iri, boîte noire d’AQMI au Sahel

Maitrise des flux migratoires : Le Mali met l’accent sur la production d’informations

Révision constitutionnelle précipitée: le duo rébellion et djihad au service de la partition du Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct