Malijet.co

En visite au siège du CSDM à Bamako : Mamadou Méré Diawara, président du COMAGA, plaide pour l’entente entre le HCME et le CSDM !

Le président du Rassemblement des jeunes maliens du Gabon et vice-président du Conseil malien de Gabon (COMAGA), Mamadou Méré Diawara, accompagné  d’une  forte  délégation, a été reçu , le lundi dernier, au siège  du Conseil supérieur de la diaspora malienne sis au quartier Mali. C’était l’occasion pour le jeune Diawara de plaider pour l’entente entre les deux associations faitières des Maliens de l’extérieur : le Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME) et le Conseil supérieur de la diaspora malienne ( CSDM).

D’entrée en jeu, le vice-président du CSDM a salué les efforts de Mamadou Méré Diawara qu’il qualifie de symbole pour les Maliens établis à l’extérieur.

Quant à Mohamed Chérif Haidara, il affirme que la visite du président d’honneur du CSDM  est une marque d’engagement à la cause des Maliens de l’extérieur. « C’est un moment de réjouissance. Malgré toutes les incompréhensions et les distorsions nourries par les uns et les autres, je salue la constance de M Diawara et le temps lui a donné raison aujourd’hui», a déclaré le président du CSDM, Mohamed Cherif Haidara. Il a ensuite prêché pour l’union de tous pour la défense des causes des Maliens de la diaspora. « Chaque fois qu’il y a des problèmes, le CSDM s’invite au débat pour interpeler et tenter de trouver des solutions. Le 11 octobre dernier, le CSDM a demandé au président de la République la prolongation du dialogue final », a-t-il rappelé. Selon M. Haidara, la bataille que son association a menée pour la représentation des Maliens de l’extérieur à l’Assemblée nationale du Mali, a abouti. « Je puis vous dire aujourd’hui que les Maliens de l’extérieur auront leurs députés avant la fin de 2020. Nous nous sommes battus pour ça et nous l’avons obtenu », a laissé entendre Mohamed Cherif Haidara. Avant de terminer, le président du CSDM a rendu un vibrant hommage au président du COMAGA : « Mamadou Méré Diawara est un exemple de jeune de la diaspora malienne. Si tout le monde comprenait comme lui, les choses prendraient une autre tournure. Toutes ses contributions ont été mises dans les propositions du CSDM et les résolutions du DNI les ont adoptées. Nous ne sommes pas surpris, il est honnête, digne, patriote et travailleur. Il est à féliciter et à imiter ».

Pour sa part, l’hôte du CSDM, Mamadou Méré Diawara, dit se sentir chez lui. « Je suis aussi CSDM, car je suis son président d’honneur au Gabon. Ici, c’est moi. Je ne peux donc pas venir au Mali sans rendre visite chez moi au CSDM », a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il profité de cette visite pour saluer les efforts du président du CSDM en faveur des Maliens de l’extérieur. Il a enfin plaidé pour l’unité des Maliens de l’extérieur, celle des deux associations faitières : le HCME et le CSDM.« Haidara est notre président, nous comptons sur lui. Le HCME et le CSDM sont les deux identités du Mali. Si elles s’entendent, l’Etat va nous respecter » , a-t-il laissé entendre.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Les multiples facettes de la migration : L’irrésistible histoire de Mme Nènè Kéïta !

« Ils m’ont emballé comme un colis » : le cri de détresse d’un africain expulsé de Turquie

Coronavirus: Le Mali débloque 30 millions pour assister les maliens de Wuhan

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct