Le président du CSDM Mohamed Cherif Haïdara ” La migration peut être perçue comme un facteur de renforcement et de consolidation de la démocratie”

 

L’Hôtel Salam de Bamako a abrité, du 9 au 10 juillet 2019, un séminaire organisé par la commission des Maliens de l’extérieur, en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer. Une occasion saisie par le président du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), Mohamed Cherif Haïdara d’indiquer que la migration peut être perçue comme un facteur de renforcement et de consolidation de la démocratie.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Sortie de crise : Le haut conseil des maliens de l’extérieur s’implique

Ministère des maliens de l’extérieur : Incitation de la diaspora malienne aux investissements productifs

Résolution de la crise sociopolitique : La mission d’apaisement de la diaspora africaine en Europe appelle le M5 au calme

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct