A l’initiative de l’ambassade du Mali en Guinée, le président du conseil supérieur de la diaspora malienne(CSDM), Mohamed Cherif Haïdara a participé, le lundi 21 octobre 2019, à Conakry, à une rencontre sur l’organisation du dialogue national inclusif. L’objectif de cette rencontre  était d’informer les Maliens vivant à l’étranger sur la participation du conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) et du haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME) au dialogue national inclusif.

 L’ambassadeur du Mali en Guinée, Modibo Traoré, a, dans son intervention, exhorté les Maliens vivant en Guinée à prendre part au dialogue national inclusif. Selon lui, c’est dans l’optique de résoudre la crise multidimensionnelle à laquelle notre pays est confronté, depuis 2012 que les Maliens ont décidé de se parler à travers l’organisation du dialogue national inclusif.  « C’est en dialoguant que nous pourrons résoudre cette crise. Depuis un moment, le dialogue a commencé,  maintenant c’est le tour des ambassades qui se fera sans aucune exclusion», a-t-il déclaré.

Le président du conseil supérieur de la diaspora malienne, Mohamed Chérif Haïdara a réaffirmé l’adhésion de sa structure au dialogue national inclusif en cours dans notre pays. Il a salué les efforts du gouvernement et du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour la réussite du dialogue national inclusif avant de rappeler le rôle de la diaspora malienne dans la vie socio-économique du Mali. «Un malien sur 3 vit à l’étranger et ils apportent plus de 800 milliards de FCFA par an  au Mali. Nous réaffirmons notre disponibilité à œuvrer pour l’intérêt du Mali en général et en particulier ceux des Maliens de l’extérieur. Nous ne cesserons jamais de tendre la main et d’encourager le dialogue entre les Maliens  pour que notre pays puisse sortir de cette crise multidimensionnelle qui freine son développement », conclut-il…..Lire la suite sur Aumali

Abdrahamane Diamouténé

Source: L’Indicateur du Renouveau