Malijet.co

Naufrage au large de Nouadhibou : Des maliens parmi les victimes.

Les africains continuent de sombrer au fond des océans et des mers. Le dernier épisode triste est celui du naufrage d’un bateau parti de la Gambie avec plus de 150 personnes dont des femmes et des enfants.

 

L’OIM (organisation pour la Migration) s’est impliquée à dénombrer les morts. Plusieurs sources signalent la mort de 50 à 60 personnes dont plus d’une dizaine de maliens. « Dans ce naufrage qui s’est produit au large d la Mauritanie le mercredi dernier à couté la vie à 14 maliens » a annoncé une source au Figaro du Mali.

Une source au sein de l’OIM confirment la mort de maliens et d’autres ressortissants de la Gambie, du Sénégal et de la Mauritanie. Le porte de l’OIM à Dakar a affirmé que les victimes ont été enterrées sur place, à Nouadhibou, en Mauritanie.

Ces africains tentaient de rejoindre l’Espagne lorsque le drame s’est produit à près d’une trentaine de kilomètres de Nouadhibou au nord de la ville, selon un responsable sécuritaire mauritanien. Ceux qui ont pu être sauvés reçoivent des soins dans des hôpitaux de la ville.

Au Mali, dans recoupements, c’est une posture de bouche cousue qui semblerait adoptée jusque-là. Nos grandes oreilles révèlent que la présidence aurait conseillé la discrétion autour de ce drame qui n’est pas directement imputable aux autorités.

Source: Page Facebook le figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Près de 1 000 migrants ramenés à Tripoli depuis janvier

Migration clandestine : Voyage sans retour de Laurent Barthélemy

Migration : un chemin forcé pour les jeunes laissés pour compte

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct