Présidence du HCME : Habib Sylla réélu sans coup férir

Les travaux de la 7ème conférence ordinaire du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (Hcme), ont pris fin ce jeudi 15 septembre 2021 au Centre international de conférence de Bamako. À l’issue des deux jours de travaux, le président sortant Habib Sylla a encore été plébiscité pour un nouveau mandat de cinq ans.

 

Grand favori à sa propre succession, Habib Sylla a obtenu 60 voix contre 3 pour son concurrent,Issiaka Traoré. Cette 7ème conférence statutaire et élective du Haut conseil des Maliens de l’extérieur a d’abord été reportée à plusieurs reprises pour diverses raisons, notamment la Covid-19, la non-disponibilité des autorités.

Au terme des deux jours de travaux intenses au Cicb, le président sortant Habib Sylla du Comaga (Conseil des Maliens du Gabon) a d’abord reçu toute la gratitude du Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maïga lors de la cérémonie d’ouverture. Ainsi, dès sa réélection, M. Sylla a affirmé toute sa disponibilité à relever le défi des Maliens de l’extérieur. À l’en croire, les Maliens vivant à l’extérieur du pays constituent un véritable levier pour le développement et l’entrepreneuriat. « Il y a certes d’énormes efforts à faire mais l’engagement du Haut conseil desMaliens de l’extérieur ne fera jamais défaut», a-t-il précisé.

Pour cet important rendez-vous des Maliens de la diaspora, plusieurs délégués des conseils de base ont répondu présent. Faut-il le souligner, le Hcme est l’organisation faîtière représentative des Maliens établis à l’extérieur. Il a été créé à la suite de la Conférence nationale de 1991 puis agréé en 1993. Il est présent dans 77 pays à travers le monde. Dans ces différents pays, l’institution est représentée par des conseils de base qui regroupent toutes les associations locales au niveau de chaque pays. C’est l’ensemble des délégués de ces conseils qui élisent tous les 5 ans le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur.

Aussi, le Hcme a-t-il comme mission, selon la loi, de rassembler les Maliens établis à l’extérieur, de contribuer à leur protection, de les assister et de contribuer à l’image du Mali à l’extérieur, en complément de ce qui se fait par les autorités maliennes et les pays d’accueil.

Adama Traoré

Source : La Preuve

Vous allez aimer lire ces articles

RETOUR DE MALIENS EN SITUATION VULNÉRABLE EN LIBYE: 90 PERSONNES ONT REGAGNÉ BAMAKO VENDREDI DERNIER

Gouvernance migratoire: les bons points du projet migration

DR NEMA GUINDO TANGARA SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU MINISTÈRE DES MALIENS DE L’EXTÉRIEUR ET DE L’INTÉGRATION AFRICAINE À LA CLOTURE DES ACTIVITÉS DE MIGRATION: « Les résultats atteints par le projet sont à votre actif »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct