Malijet.co

Téléchargez la meilleure application pour regader ORTM

Disponible sur Google Play

Résolution des problèmes des Maliens de l’extérieur: convergence de vue entre le ministre Diop et le HCME

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye DIOP, s’est entretenu, mardi dernier, avec le Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME). Cette rencontre d’échanges avait pour but d’exposer et de trouver ensemble des solutions aux préoccupations auxquelles sont confrontés nos compatriotes de la diaspora.

abdoulaye diop ministre affaires etrangeres cooperation internationale rencontre Haut conseil Maliens exterieur HCME

La délégation du HCME, conduite par son président Habib SYLLA, était composée des présidents des différents conseils de base.
Cette rencontre a eu lieu quelques jours après la tenue de la 12e session du Conseil d’administration du Haut conseil des Maliens de l’extérieur. Elle a été l’occasion pour les responsables du HCME de remercier les autorités maliennes pour l’intérêt qu’elles affichent pour la recherche de solutions aux préoccupations de nos compatriotes de l’extérieur.
Le ministre des Affaires étrangères a félicité le Haut conseil des Maliens de l’extérieur pour la tenue réussie de son Conseil d’administration.
Aussi, a-t-il apprécié les efforts du président Habib SYLLA pour la consolidation de l’unité entre les Maliens de l’extérieur.
Dans la même dynamique, le ministre DIOP a appelé les responsables du HCME à travailler davantage pour renforcer la cohésion, la solidarité et la parenté entre nos compatriotes de la diaspora en vue de contribuer à la volonté et à l’ambition du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA.
Le ministre des Affaires étrangères a saisi l’occasion pour sensibiliser les Maliens de l’extérieur à multiplier les échanges afin de pouvoir anticiper sur les rumeurs qui peuvent être souvent sources de malentendus.
Il a par ailleurs insisté sur les efforts du département à faciliter la délivrance des documents administratifs au profit des Maliens de l’extérieur. Sur ce point, le ministre DIOP a mis l’accent sur la poursuite des opérations d’enrôlement pour satisfaire les compatriotes qui n’en ont pas encore bénéficié. Il a largement évoqué les efforts qui sont en cours pour soulager nos compatriotes de l’extérieur, les assister et les faciliter la délivrance des documents administratifs.
Le ministre a appelé toutes les missions diplomatiques à être à l’écoute des Maliens de l’extérieur comme leur a instruit le président IBK qui, selon lui, a placé les Maliens de l’extérieur au centre de ses soucis
« L’exercice d’aujourd’hui est un exercice d’écoute avec le président Habib SYLLA, le président d’honneur, Amadou SOULALE, mais aussi avec l’ensemble des présidents des différents conseils de base. La maison ministère des Affaires étrangères travaille avec le ministère des Maliens de l’extérieur ; et a en charge les ambassades, les consulats qui, à l’extérieur, sont en contact au quotidien avec les Maliens de l’extérieur. Nous remercions le président Habib et l’ensemble de son équipe pour le travail qu’ils font au quotidien pour renforcer l’union, l’unité et l’entente entre les maliens de l’extérieur », a affirmé le ministre DIOP.
Pour sa part, le président du HCME, Habib SYLLA, a adressé des vives félicitations au ministre DIOP pour son maintien dans le gouvernement. Pour lui, la reconduction de M DIOP est la récompense du travail bien fait.
« Vous avez toujours été disponible et vous vous êtes toujours battu pour trouver des solutions aux problèmes que rencontrent les Maliens de l’extérieur. Aujourd’hui, notre souci, ce sont les documents administratifs. Le recensement n’avait pas pris en compte tous les Maliens de l’extérieur. Aussi, le ministre nous a rassuré qu’il n’y aura jamais de réadmission. Nous sommes comblés sur tous les plans », a affirmé le président du HCME, Habib SYLLA.
En plus de l’enrôlement, d’autres problèmes soulevés par le président du HCME sont relatifs aux difficultés d’obtention de visa Chinois et la mise en place récente d’un bureau qui se réclame du Conseil supérieur de la diaspora malienne.
En réponse à ces préoccupations, le ministre DIOP a informé qu’il est en relation avec l’ambassadrice de la République de Chine dans notre pays pour trouver des solutions par rapport à la délivrance des visas chinois. Il a expliqué que ce problème fait suite à des préoccupations sécuritaires et la détection de faux documents par les autorités chinoises. Néanmoins, révèle-t-il, des solutions sont en cours pour satisfaire et les autorités chinoises et les demandeurs de visas chinois.
Aussi, le ministre des Affaires étrangères a rassuré que des efforts sont en cours pour améliorer le délai de délivrance des passeports qui constitue aujourd’hui un grand souci pour nos compatriotes de la diaspora.
En ce qui concerne la mise en place du Conseil supérieur de la diaspora malienne, le ministre a affirmé que le bureau légitime reconnu reste le Haut conseil des Maliens de l’extérieur.

PAR MODIBO KONE ET MEMADJILEM NADJILAR EVELYNE (STAGIAIRE)

 

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Trafic d’êtres humains : 300 migrants jetés à la mer près du Yémen

Offre BDM diaspora : pour accroitre la participation de la diaspora malienne dans l’économie nationale

Lancement officiel de l’offre «BDM DIASPORA» : Une innovation bancaire au service des Maliens résidant à l’étranger

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct