Malijet.co

USA: les migrants ne bénéficieront bientôt plus d’aides sociales

Aux États-Unis, les droits des migrants seront bientôt limités car le président Donald Trump a décidé de mettre en vigueur les dispositions qu’il avait prises.

Bénéficiant de prestations sociales comme l’allocation au logement, les migrants se verront bientôt refuser la nationalité et l’accès au pays de l’Oncle Sam selon les nouvelles règles annoncées hier par le gouvernement de Donald Trump.

Et pour ceux qui y sont déjà installés, la “carte verte”  (le permis de séjour américain) ne leur sera pas accordée. Par contre s’ils ont déjà une carte verte, ils ne pourront pas obtenir la nationalité américaine.

Pourquoi ces nouvelles réformes?

Selon la résidence américaine, la loi du pays stipule que ceux qui viennent vivre aux États-Unis ne peuvent pas devenir une charge pour la société.

Mais « depuis des années, cette exigence claire a été largement ignorée, faisant peser une énorme charge sur les contribuables américains. Aujourd’hui, la loi sur les charges pour la société va enfin être mise en œuvre. » « Le gouvernement du président Trump défend à nouveau les idéaux d’autonomie et de responsabilité individuelle, en s’assurant que les immigrants sont capables de subvenir à leurs besoins et de réussir ici, en Amérique », a justifié Ken Cuccinellile directeur par intérim des services américains de l’immigration.

Rappelons que cette décision qui entrera officiellement en vigueur en Octobre pourrait affecter 22 millions d’étrangers résidant légalement dans le pays, ainsi que quelque 10 millions d’immigrants installés illégalement aux États-Unis

 

source: le point

Vous allez aimer lire ces articles

Bureau fédéral du CSDM aux USA : Mme Fatoumata Diarra à la tête d’un bureau de 22 membres

Richard Gere à la rescousse des migrants de la Méditerranée

Visite du ministre des maliens établis à l’étranger aux USA

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct