Echec des négociations : Les administrateurs civils en grève illimitée à partir du 9 novembre

Après avoir organisé une marche de protestation réclamant la libération des préfets détenus en otages, des militaires et des civils, le jeudi dernier, les  comités exécutifs nationaux du SYNAC, du SYLTMAT, du SYNTRACT ADR décident d’observer une grève illimitée à partir du 9 novembre si les points de revendications ne sont pas satisfaits.

 

Les comités exécutifs nationaux du SYNAC, du SYLTMAT, du SYNTRACT et le comité syndical des ADR décident d’observer une grève illimitée à partir du lundi 9 novembre prochain. Les points constituants le mot d’ordre de grève sont les suivants :

  1. l’octroi d’une prime de sujétion pour risques de 400 000 F CFA aux Administrateurs civils, aux Membres du Corps préfectoral et aux représentants de l’Etat ;
  2. l’octroi aux Administrateurs civils, aux Membres du Corps préfectoral et aux représentants de l’Etat d’une indemnité spéciale de : 987 500 F CFA (grade III / 3em classe), 1 100 000 F CFA (grade II / 2tma classe) 1 212 500 F CFA (grade I/1t » classe) et 1 325 000 F CFA (hors grade / classe exceptionnelle) pour compter du 1″ janvier 2020 ; 1 287 500 F CFA (grade II / 3eme classe), 1 400 000 F CFA (grade II / 2tme classe) 1 550 000 F CFA (grade I/ 1 classe), et 1 700 000 F CFA (hors grade / classe exceptionnelle) pour compter du 1″ janvier 2021.
  3. l’octroi aux Administrateurs civils et aux Membres du Corps préfectoral ne bénéficiant pas de logement mis à disposition par l’Etat, d’une indemnité de résidence de : 225 000 F CFA pour compter du 1″ janvier 2020 ; 250 000 F CFA pour compter du 1″ janvier 2021.
  4. la majoration de la prime de fonction spéciale de 300% accordée au personnel des Services du Ministère de l’Administration territoriale ;
  5. la fixation du nombre d’agents de sécurité affectés aux Représentants de l’Etat et leur mise à disposition effective au plus tard le 30 octobre 2020;
  6. la prise en charge effective des salaires et accessoires des fonctionnaires des Collectivités territoriales relevant du cadre de l’Administration générale par le Budget de l’Etat ;
  7. la relecture des cadres organiques des services étatiques pour prévoir les Corps des fonctionnaires des Collectivités territoriales du cadre de l’Administration générale ; Scanné avec Camscanner 8. l’élaboration d’un plan de carrière pour les fonctionnaires des Collectivités
  8. l’élaboration d’un plan de carrière pour les fonctionnaires des Collectivités territoriales du cadre de l’Administration générale ;
  9. le traitement des états de salaire de l’ensemble du personnel des Agences de Développement Régional du Mali sur la base des budgets annuels 2020 des ADR validés en Conseils d’administration et approuvés par la tutelle ;
  10. l’application immédiate des Accords d’établissement des ADR du Mali ;
  11. l’ouverture d’une concertation pour doter les ADR (EPA) de ressources propres pour un meilleur ancrage régional au plus tard le 30 octobre 2020.

Les Comités exécutifs nationaux du SYNAC, du SYLTMAT, du SYNTRACT ADR maintiennent leur mouvement de grève jusqu’à la satisfaction totale des points ci- dessus mentionnés.

O.Morba

Source: L’Observatoire

Vous allez aimer lire ces articles

AMA-CESTI : Pour un journalisme sain, professionnel

Crise au centre : Le CERM réclame le retour de l’Etat

Bolé : La ruée des spéculateurs fonciers

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct