Concours d’éloquence La 2ème édition a tenu toute ses promesses !

A la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG), le dimanche 16 février, dans l’Amphi 500, le Regroupement des Jeunes pour l’Appui à l’Education (RJAE) a organisé la 2ème édition du concours d’éloquence sous le thème « Quel impact les réseaux sociaux jouent-ils sur la culture malienne ? ». La cérémonie a enregistré la présence du parrain de l’évènement, Dr Madou Cissé, enseignant chercheur au sein de cette Faculté, de la marraine, Mme Koné Alimata Koné, Proviseure au Lycée Bah Aminata Diallo (LBAD), du représentant du doyen de la FSEG, Dr Ladji Kane et du président du RJAE, Mohamed Sékou Simpara.

« A la suite de l’animation d’un cours au niveau de l’Amphi 1000, j’ai animé le cours de l’analyse financière et de la comptabilité, les étudiants sont venus me voir, en me disant, comment j’arrive à tenir la communication devant plus de 1000 étudiants dans les matières techniques et de gestion. Ils ont exprimé le besoin d’avoir des compétences à mieux s’exprimer eux-aussi de cette manière pour qu’un jour, ils soient visibles dans le monde entier » a déclaré le président Simpara.
Selon toujours le président du RJAE, l’objectif de cette activité est de venir en recours aux étudiants, leur former et dispenser des cours aux jeunes terminalistes dans leur domaine de compétence. D’après lui, cette année le Regroupement des Jeunes pour l’Appui à l’Education a intégré certaines facultés afin d’élargir son champ d’intervention. « L’année passée nous avons eu à former 118 candidats sur lesquels 82 candidats ont été admis au Bac » a-t-il signalé.
Parlant du choix du thème, M. Simpara, dira que la culture aujourd’hui est en danger, compte tenu de l’utilisation des réseaux sociaux et la dépravation des moeurs. Toute chose, qui empêche les jeunes d’étudier. Pour lui, en menant un tel concours sur ce thème cela servira la communication qui imprègne les étudiants et les élèves dans l’utilité d’utiliser les réseaux sociaux pour une bonne cause.
« Les jeunes d’ici sont marginalisés sur le marché d’emploi par rapport aux autres, cela dû à plusieurs facteurs. En tant que jeunes, nous prenons notre avenir à main et faire la promotion des étudiants pour que les entreprises comprennent qu’il y a du changement » a souligné le président Simpara.
De son côté le parrain Cissé, dira que cette initiative doit être encouragée par tout le monde. Le RJAE participe au développement du Mali, dit-il, à travers l’organisation de formation pour les étudiants et les élèves.
Quant à la marraine, Mme Koné Alima Koné, elle a soutenu que ces jeunes en organisant de telle activité combien importante, ont compris que l’école malienne a besoin d’eux. Ensuite, elle dira que ces jeunes se sont engagés à faire bénéficier à leurs camarades des connaissances de façon globale en économie et en art oratoire.
A noter que la cérémonie s’est terminée par la remise du prix de concours d’éloquence aux 3 lauréats, Mamou Konaré 1ère avec 17 de moyenne, Aliou Soumbounou avec 16,57 de moyenne et Awa Thiam avec 14,87 de moyenne. Par Fatoumata Coulibaly

SOURCE LE SURSAUT

Vous allez aimer lire ces articles

Concours national d’orthographe et de lecture : Des récompenses pour les lauréats

Groupe scolaire de Samé : Bientôt une cantine scolaire

Éducation : Quand des opérateurs économiques se servent des jeunes sans emploi pour ouvrir des écoles privées à Bamako

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct