Malijet.co

Convention de coopération: Entre l’USJP et le collège Sahélien de sécurité, du G5-Sahel

Afin de contribuer au développement de la recherche scientifique. Le Recteur de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques (USJP), Moussa Djiré a présidé la cérémonie d’ouverture de la Convention de Coopération entre l’USJP et le Collège Sahélien de Sécurité, du G5-Sahel. C’était hier mardi 25 février, dans la salle de conférence de ladite université, en présence du Représentant du Premier ministre ; du Coordonnateur du Collège Sahélien de Sécurité du G5-Sahel, M. Nama Coulibaly ; des Recteurs et Vice-recteurs des Universités de Bamako ;  des Doyens de Faculté et Directeurs généraux d’Instituts.

 

Au cours de son allocution, le Recteur de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques (USJP), Moussa Djiré  a précisé que cette cérémonie de signature de la convention de partenariat entre son Université et le Collège Sahélien de Sécurité du G5-Sahel, vise de façon générale à définir et baliser le cadre de la coopération entre les deux structures et de façon spécifique, à accompagner la mise en place au sein de l’USJPB, une formation de niveau Master, en paix et sécurité.

Il a souligné que ce Master sera mis en œuvre en co- diplomatie conformément au système Licence-Master-Doctorat (LMD), et sera accompagné de formations continues et qualifiantes. Outre, cette coopération concernera l’enseignement, la recherche et la diffusion des connaissances sur les thématiques de la paix et de la sécurité.

« Cet accord, j’en suis convaincu, va contribuer au développement de la recherche scientifique dans notre Université en particulier et de l’enseignement supérieur de notre pays, en général. Il nous permettra de réaliser un des objectifs fondamentaux de notre plan stratégique de développement qui est de professionnaliser et moderniser nos offres de formation et de les adapter aux besoins de la société », a-t-il indiqué.

Il a poursuivi que la présente initiative fondée sur les questions de paix et de sécurité qui constituent des préoccupations majeures de notre société et menée en partenariat avec des professionnels du secteur représente effectivement une belle manière de réaliser cette mission.

Pour sa part, le Coordinateur  du Collège Sahélien de Sécurité du G5 Sahel, M. Nama Coulibaly a affirmé qu’il n’y a pas développement  sans formation.

Il a indiqué que, le CSS G5 Sahel se situe véritablement à cheval sur la Sécurité-développement, et dispense des formations qui ne sont pas toujours strictement sécuritaires, cependant, qui maintiennent un lien avec la sécurité.

« Avec ce protocole, c’est le monde universitaire qui s’ouvre et s’intéresse au monde de sécurité, à ses défis, à ses enjeux par rapport à l’économie, la politique et la société. Une certaine compréhension des paradigmes que renferment ces domaines est nécessaire de nos jours afin d’aller vers l’émergence prônée et recherchée par nos États au sud en général, du G5 Sahel en particulier », a-t-il martelé.

Pour terminer, il a souhaité que ce Master « Paix Sécurité » qui va être coproduit par le CSS et l’USIPB permettra aux inscrits d’avoir, entre autres, une maitrise dans l’audit de sécurité et de l’analyse sécuritaire, et aussi peut constituer un pré requit pour certaines activités économiques, et certains investissements.

Aïssétou Cissé

LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Dr Badra Alou Macalou, Directeur Général de l’IUG : «Depuis notre arrivée, on a pu assoir une culture de confiance entre tous les acteurs…»

FORMATION A DISTANCE : Un plan d’action tout prêt au MENESRS

PROCESSUS DE FORMATION A DISTANCE Le  MENESRS s’inscrit dans une logique de sauver le système éducatif

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct