Malijet.co

Extension de la Cité universitaire de Kabala : Démarrage de la phase II

Un don de la partie chinoise d’un montant de 30 milliards de Fcfa permettra de construire sept nouveaux blocs. 

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé a posé, hier, la première pierre de la construction des infrastructures pédagogiques de la phase II de la Cité universitaire de Kabala. Cette infrastructure, financée par la République populaire de Chine à hauteur de 30 milliards de Fcfa, pour une durée d’exécution de 28 mois, sera bâtie sur une superficie de 103 hectares.

L’événement a enregistré la présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mahamadou Famanta, de l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Zhu Liying.

Étaient aussi présents le directeur général de Nantong Si Jian Construction Group Co. Ltd (NTSJ), Pr Qu Qiangjun, chargé des travaux de construction, accompagné d’une forte délégation pour la circonstance.
Cette deuxième phase portera sur la construction de sept nouveaux blocs qui comprendront une faculté des sciences de la santé, un institut universitaire de technologies industrielles, un institut Confucius, un centre d’études des langues, un centre national de la recherche scientifique et technologique, une maison des hôtes pour accueillir les professeurs invités et associés, une imprimerie et une bibliothèque dédiée au complexe universitaire de Kabala.

Le ministre Mahamadou Famanta a témoigné de sa profonde gratitude au diplomate chinois Zhu Liying, pour la contribution persévérante et multiforme que son pays ne cesse d’apporter pour améliorer la qualité de notre système d’enseignement supérieur.

« Les offres des bourses d’études, les fournitures d’équipements scientifiques et bureautiques, aussi bien que la construction d’infrastructures pédagogiques, contribuent tous à bâtir un enseignement de qualité pour le bonheur de notre jeunesse. »

Le ministre Famanta a ajouté que les efforts consentis par la Chine en faveur de l’enseignement supérieur se conjuguent avec la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, qui a placé la jeunesse au cœur de son deuxième mandat. Il précisera ensuite que ce projet de construction est financé par un don du gouvernement chinois.

Les principales obligations contractuelles de notre pays concernent l’exonération, le raccordement du site au réseau d’électricité, la mise à la disposition de façon temporaire à la partie chinoise d’un terrain à proximité du site pour l’installation de la base logistique de l’entreprise, etc.

NOUVEAU JALON

Compte tenu de toutes ces obligations de la partie malienne, le ministre Famanta a fait savoir au Premier ministre que ce projet de construction « doit bénéficier du soutien et de l’accompagnement de plusieurs départements ministériels, afin d’honorer les délais d’exécution ».

L’ambassadeur de la République populaire de Chine a souligné qu’à côté de Kabala I, fruit de la coopération amicale Chine-Mali, « nous démarrons aujourd’hui Kabala II » pour donner encore plus de moyens aux étudiants de préparer leur avenir.

Il a indiqué que Kabala contribuera à poser un nouveau jalon de la coopération sino-malienne, qui coïncide avec un moment très important pour la Chine, à savoir la veille du 70è anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. 70 ans d’histoire de la Chine populaire, c’est l’histoire des efforts inlassables pour sans cesse améliorer les conditions de vie de la population qui compte aujourd’hui plus d’un milliard d’habitants. C’est aussi, a poursuivi le diplomate chinois, une histoire de solidarité, de partage et d’ouverture vers le monde.

Le diplomate chinois a saisi l’opportunité pour rappeler la célébration des 59 ans d’indépendance du Mali qui coïncident aussi avec les 59 ans de l’amitié sino-malienne. « Il y a 59 ans presque jour pour jour, nos deux pays ont noué des relations diplomatiques qui sont considérées comme exemplaires dans le monde, malgré toutes les vicissitudes du temps », a relevé le diplomate chinois.

Le Premier ministre a souligné que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a insisté pour qu’il préside la cérémonie de pose de la première pierre compte tenu de l’importance de cette phase II. « La réalisation de cette infrastructure attendue par la communauté universitaire va permettre d’améliorer le capital humain dans notre pays. C’est aussi une cérémonie importante.

Ces travaux vont contribuer à offrir de l’emploi aux jeunes de Bamako, notamment ceux des localités avoisinantes de Kabala, Kouralé et N’Golobougou. « C’est un projet important dans la mesure où, il permettra d’améliorer encore plus, parce que c’était le souci du président de la République, la qualité des infrastructures pédagogiques et l’environnement dans lequel évoluent les étudiants », a souligné Dr Boubou Cissé.

La cérémonie a enregistré la prestation musicale de l’artiste Mah Kouyaté N°1 qui a chanté des morceaux en langue chinoise. Cette prestation a été fortement applaudie par la délégation chinoise et tous les invités.

Siné S. TRAORÉ

Source: L’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Concours d’entrée à la Fonction publique de l’Etat et des collectivités territoriales : Les sortants de l’ex- FLASH exigent leur intégration !

Rentrée scolaire 2019-2020 : Cap sur la réouverture de 364 écoles

Enfants hors du système scolaire : Lancement d’une campagne nationale de scolarisation

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct