Malijet.co

Fraudes programmées au DEF : Le fausses assurances du Ministre Timoré Tioulenta mises à nu

Qu’est-ce qui n’a pas été promis aux maliens sur l’organisation des examens après une année presque blanche? Le gouvernement, n’ayant aucune maîtrise réelle du pays, a honteusement, à travers le Ministre de l’éducation nationale, affirmé que le programme scolaire est épuisé partout. Quelle République! Celle où des Ministres prennent des libertés sur la chaîne publique pour soutenir des contre-vérités que mêmes les adolescents peuvent vérifier.

Après la calamiteuse journée d’hier (Lundi) et d’aujourd’hui (Mardi) où les sujets en fuite , ont été vendus dans bon nombre de centres. Les surveillants que le Ministre qualifie de meilleurs, selon des élèves candidats, ont été les plus gentils adjuvants dans les salles d’examen.

En cette nuit du Mardi au Mercredi, notre rédaction détient déjà des sujets des dernières épreuves traitées et vendues. Il s’agit de la Physique-Chimie, de l’ECM et de l’Anglais.
disponibles partout dans tout le pays.

Nos sources rapportent qu’à Kati, précisément au Prytanée militaire, les épreuves corrigées seraient vendues à 50.000FCFA pour les matières principales. Des sujets corrigés que nous ne publions pas avant les heures desdites épreuves.

Les acteurs du monde éducatifs ( ministère, académies, Cap, apprenants, parents et forces de l’ordre) tous semblent adhérer à cet échec collectif d’un Ministre qui croyait organiser des examens propres. Comme le dit un proverbe bambara : « Un homme n’aura honte que lorsqu’il parle avant l’action »

Source: Figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le SNESUP annonce la construction de 23 villas de types F3, F4 et F5 de moyen et de haut standing à N’Tabacoro en faveur de ses militants et ses sympathisants

Pour fraude commerciale : Le gérant de la station Shell Vivo Energy sise au Quartier du Fleuve condamné à 6 mois d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 10 millions de francs CFA

Nicolas Normand au sujet de Iyad Ag Ghali : « … je me souviens d’un homme courtois, mais je crois que ce n’est plus le même Iyad Ag Ghali »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct