L’État met à exécution son projet de recrutement des 15.300 enseignants volontaires des IFM

L’État suit son plan de recrutement de 15.300 enseignants volontaires sortants des Instituts de Formation de Maîtres (IFM), en vue de rouvrir les classes. C’est un communiqué qui a annoncé le début des dépôts de dossiers pour ces postes de volontariat. Il s’agit de ceux qui veulent mettre à la disposition du gouvernement leur savoir pendant six (6) mois. Le président du Collectif des Sortants des Instituts de Formation de Maîtres (CS-IFM) a déclaré de ce fait, qu’ils n’ont jamais rejeté une proposition de sortie de crise. De ce fait, il a également annoncé, selon l’AMAP, ne pas s’opposer à ce recrutement qui doit être organisé en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec celui de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Le Centre National de Promotion du Volontariat (CNPV) s’occupe de la gestion et du suivi du recrutement de ces enseignants volontaires. Les Académies d’enseignement de ces Centres d’animation pédagogique (CAP) reçoivent les dossiers de candidature. À noter que pour ce concours, il est indiqué que les retraités de l’année (2018 et 2019), aptes à enseigner, peuvent aussi faire acte de candidature.

Source: Journal le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Cantine scolaire de Gouana : Où sont partis les vivres destinés aux enfants ?

École: un pastiche d’émotion

À Bamako, des enseignants du secteur privé entre Covid-19 et galère

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct