Mali: les enseignants décident d’une grève de 20 jours après le lancement du recrutement de 15.300 volontaires

Le collectif des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 a déposé ce mardi un préavis de grève de 20 jours sur la table du gouvernement. Cette annonce intervient au lendemain de l’ouverture du recrutement de 15.300 enseignants volontaires pour atténuer les conséquences de la grève sur le déroulement des cours.

 

Entre le gouvernement et les enseignants, la fracture s’agrandit. Malgré les explications des autorités, selon lesquelles, les volontaires n’ont pas vocation à remplacer les enseignants grévistes, l’incompréhension demeure. Après la grande marche nationale du 23 janvier, les syndicats de l’éducation prévoient une nouvelle grève de 20 jours à partir du 17 février.

 

Selon le préavis déposé ce 28 janvier sur la table du ministre du dialogue social, du travail et de la fonction publique, la grève annoncée se déroulera comme suit: du lundi 17 au vendredi 21 février 2020, du lundi 24 au vendredi 28 février 2020, du lundi 02 au vendredi 06 mars 2020 et du lundi 09 au vendredi 13 mars 2020.

« Disposés au dialogue », les syndicat exigent toujours « l’application immédiate de l’article 39 de la Loi N°2018-007 du 16 janvier 2018, Portant Statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et spéciale ».

Le mouvement de grève annoncé s’accompagne de la rétention des notes « avec effet immédiat ».

Malivox

Vous allez aimer lire ces articles

Éducation : Quand des opérateurs économiques se servent des jeunes sans emploi pour ouvrir des écoles privées à Bamako

Bac 2020 : Des résultats conformes à l’état de perturbation de l’année scolaire

Enseignement supérieur : Du matériel didactique pour l’université des lettres et des sciences humaines

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct