Cheick Sidi Siby n’est plus le directeur coordinateur du groupe scolaire de Kati Gare ferroviaire. Il vient d’être relevé par Sidi Diarra, directeur de Cap de Kati.

Le péché commis par le désormais ex directeur coordinateur est d’avoir exprimé au cours d’une réunion avec sa hiérarchie, son refus de recevoir au sein de son établissement des éventuels enseignants volontaires annoncés par le chef du gouvernement. “Il a fait une publication sur les réseaux sociaux pour exprimer ce refus. Ensuite l’instruction a été donnée de le relever”, a confié à Maliplume.com, un porte-parole de la synergie des syndicats signataires du 15 octobre 2016.
A suivre…
Oumar Barou
Source : Maliplume.com