Malijet.co

Rédaction de lettres administratives: Le CAP de Lafiabougou renforce les capacités des enseignants !

Dans l’exécution de ses missions pédagogiques, le Centre d’Animation Pédagogique (CAP) de Lafiabougou a organisé une conférence pédagogique hier jeudi 9 février au Centre Islamique de Hamdallaye, en vue de renforcer les capacités des enseignants dans la rédaction des lettres administratives. Cette rencontre avait pour thème « rédaction administrative ». C’était en présence de la directrice du CAP de Lafiabougou, Mme Kassimbo Rokia Mariko, du directeur adjoint de l’académie d’enseignement de la rive gauche, M. Youssouf Coulibaly avec comme conférencier et facilitateur, M. Adama Fidèle Keïta.

examens concours obtention diplome etude def baccalaureat bac eleve etudiant classe ecole resultat

Mme Kassimbo Rokia Mariko, directrice du CAP de Lafiabougou a d’abord  expliqué les motivations de cette rencontre. Selon elle, cette conférence pédagogique  a lieu pour outiller les enseignants dans la rédaction des lettres administratives. « Nous avons constaté que cela est enseigné de  façon différente alors que ceci doit être fait de manière uniforme. C’est la raison pour laquelle, nous avons jugé utile de faire une conférence pour que tous les enseignants soient édifiés par rapport à ces formes de lettres. Il s’agit de ceux relevant du CAP de Lafiabougou », a-t-elle précisé.

Le  conférencier Adama Fidèle Keïta dira que cette conférence  a été organisée à l’intention du personnel enseignant  en réponse au souci de les outiller suffisamment sur les notions de la rédaction administrative singulièrement les types de lettres à savoir, la lettre en forme personnelle et la lettre administrative.

« Dans le cadre de l’exécution de ses missions pédagogiques, des constats ont été faits dans certains domaines  précis, des constats susceptibles d’entraver la bonne prestation du personnel en faveur d’une meilleure rentabilité  de la structure. C’est dans ce contexte que le CAP a recensé certaines lacunes qui ont pour noms, le mauvais traitement des courriers, les rédactions incorrectes, la mauvaise appréhension des tâches et rôles qui favorisent  la lenteur administrative et entravent la morale dans le travail administratif », a laissé entendre le conférencier Adama Fidèle Keita. Avant de signaler qu’à ces préoccupations s’ajoute  le délicat  problème de communication. Il a expliqué la  rédaction administrative comme étant une sous-branche du droit administratif qui étudie les règles applicables au langage administratif, aux actes et documents administratifs et donc au style administratif.  Mieux, le conférencier dira que   la rédaction administrative est simplement l’art de rédiger les documents administratifs.

Cette conférence a été l’occasion pour le personnel enseignant relevant du CAP de Lafiabougou d’être outillé sur la rédaction d’une  lettre en forme personnelle et d’une lettre en forme administrative.

                                                                                                                                                                     Aoua Traoré

Vous allez aimer lire ces articles

ACHAT DE BUS AU CENOU : La magouille à ciel ouvert !

Centre National des Œuvres Universitaire : Détournement à ciel ouvert

Grève illimitée des enseignants à Gao : L’AEEM locale entraine les écoles privées dans la danse

ORTM en direct Africable en direct