Rentrée scolaire 2020-2021: des écoles déplorent le manque de dispositifs anti-covid

Les écoles ont repris ce lundi 25 janvier au Mali pour le compte de l’année scolaire 2020-21. La rentrée avait été, plusieurs fois, reportée à cause de la pandémie du Coronavirus dont une deuxième vague est en cours dans le pays. Pour cette rentrée, les autorités avaient donné l’assurance de tout mettre en œuvre afin que les mesures de prévention de la maladie puissent être appliquées. Mais dans beaucoup d’établissements scolaires, ces mesures étaient presque inexistantes.

 

Au groupe scolaire de Torocorobougou « B » sur la rive droite de Bamako, seul le port du masque est une réalité. Pas de kits de lavage de mains, ni de distanciation physique dans les salles de classe. Sekou Koné directeur et coordinateur du groupe scolaire, estime que tout n’est pas en place pour éviter la propagation de la Covid-19. Il demande aux autorités de s’impliquer plus pour sauver des vies.«On peut dire que nous ne sommes pas totalement prêts, car on n’a reçu que des masques de la part de l’État », regrette le responsable de cette école. « Pas de kits de lavage de mains encore moins des gels hydro-alcooliques et de savon », ajoute-il. Le directeur affirme que «l’idéal était d’avoir tous les kits au complet depuis ce matin».

Sur la rive gauche, notamment dans les écoles privées, la réalité est quelque peu différente. Là on tient rigueur de l’application des mesures barrières. Mamoutou Boré, le directeur de l’école privée Seydou Badjan Kouyaté affirme qu’à part les masques offerts par le gouvernement tous les autres dispositifs ont été mis en place aux frais de l’établissement.
« On a deux endroits réservés exclusivement au lavage de mains, explique le directeur de cet établissement ». Et dans notre politique on a fait de telle sorte que le port du masque soit obligatoire à tous », explique-t-il.
Il faut noter que pour cette première journée de la rentrée, la note de satisfaction a été la leçon modèle sur le Coronavirus. Une vingtaine de minutes y a été consacrée dans toutes les écoles ce lundi matin.

La rentrée scolaire n’a pas été effective dans les établissements publiques de kati, ce lundi 25 janvier 2021. Dans cete localité située à 15 kilomètres de Bamako, les enseignants de la synergie des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont boycotté cette rentrée scolaire. Ils dénoncent le retard du payement de leurs salaires. Les enseignants affirment qu’ils resteront à la maison durant cette première semaine de la rentrée.

Source : STUDIO TAMANI

Vous allez aimer lire ces articles

Suite à la fermeture de leurs droits relatifs à l’AMO et aux problèmes de salaires: Les enseignants des écoles privées catholiques haussent le ton et décident d’en découdre avec l’administration

Enseignement privée catholique : La liberté syndicale en danger

ECOLE : L’Etat coule l’enseignement catholique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct