RENTRÉE SCOLAIRE 2020-2021 PRÉVUE POUR LE 25 JANVIER PROCHAIN : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT LE CAP

Reportée à cause de la menace de la pandémie mondiale (Covid-19), le gouvernement à travers le département de l’Education nationale dans son communiqué du 18 janvier dernier, maintient la date du 25 janvier prévue pour le démarrage des cours au titre de l’année 2020-2021 sur toute l’étendue du territoire national.

 

À en croire le gouvernement du Mali dans son communiqué, la rentrée scolaire 2020-2021 aura lieu sur toute l’étendue du territoire national le 25 janvier 2021.

A cette occasion, le gouvernement rappelle que la Covid-19 reste une réalité très préoccupante dans notre pays.

« Je vous engage, au moment où les élèves vont reprendre le chemin de l’école, à mettre tout en œuvre pour respecter et faire respecter, en relation avec vos collectivités territoriales de rattachement, vos partenaires, les mesures barrières dans vos écoles et établissements afin d’assurer aux enfants un environnement sécurisé. Une leçon modèle, sur la Covid-19, par niveau d’enseignement, vous sera transmise bientôt pour exécution, dès le premier jour de la rentrée dans toutes les classes pendant 20 minutes. »

Affirme le ministre de tutelle. Selon lui, « cette activité se poursuivra durant toute la semaine. Ensuite, vous organisez des séances d’information et de sensibilisation dans vos circonscriptions sur la pandémie. Le Gouvernement apportera tout l’appui possible pour vous accompagner. » Promet-il.

Poursuivant, il dira qu’il est impératif que certaines initiatives, qui ont eu des succès ailleurs, soient mises en œuvre dans chaque école et dans chaque classe.

Pour lui, « Il s’agira de mettre en place, au niveau de chaque école, un comité de veille. Ce comité de veille aura pour tâche de veiller au respect des mesures barrières dans les écoles. Il sera composé de cinq membres (CGS-Directeur d’école-Enseignants). »

A ses dires, le comité de veille de l’école s’appuiera sur un comité de veille de classe qui aura pour tâche de veiller au respect des mesures barrières dans chaque classe. Il sera composé de cinq membres (filles et garçons)…

Ben Cherif 

Source : Le Soir De Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

Kayes: les enseignants et les élèves en grèves

Refonte du système éducatif: l’incantation perpétuelle

Espace scolaire 2020-2021 : Encore des remous, mais autorisés, dans les établissements secondaires

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct