Malijet.co

Elevé à la dignité d’Officier de l’Ordre national : Le DG de l’ORTM, Salif Sanogo, a reçu sa médaille des mains du ministre Yaya Sangaré

Elevé à la dignité d’officier de l’Ordre national du Mali le 28 novembre 2019 par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, sur proposition du ministre de la Communication, Yaya Sangaré, le directeur général de l’Office de radio-télévision du Mali (ORTM), Salif Sanogo, a officiellement reçu sa médaille ce mercredi 12 février. Le récipiendaire a dédié cette distinction honorifique de la nation à l’ensemble des travailleurs de l’ORTM. 

Le directeur général de l’Office de radio-télévision du Mali (ORTM), Salif Sanogo, est désormais officier de l’Ordre national du Mali. Il a été décoré par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, par décret n°2019/0931/P-RM du 28 novembre 2019 portant attribution de distinction honorifique.

Cette décoration, fortement appréciée par les agents de l’ORTM et beaucoup de téléspectateurs ainsi que des hommes de médias, est tout simplement la reconnaissance du mérite et du travail bien fait.

Mercredi 12 février, le récipiendaire a reçu officiellement sa médaille des mains du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré. C’était au cours d’une cérémonie très modeste mais pleine de signification, qui s’est déroulée dans la cour de l’ORTM, en présence du Grand chancelier des Ordres nationaux, le général Amadou Sagafourou Guèye, la maire de Bozola ainsi que l’ensemble du personnel de l’ORTM.

En remettant sa médaille au récipiendaire, le ministre Yaya Sangaré de déclarer en ces termes avec la formule consacrée : «Monsieur Salif Sanogo, directeur général de l’ORTM, au nom du président de la République, Grand maître des Ordres nationaux et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous élevons à la dignité d’officier de l’Ordre national de la République du Mali».

“La reconnaissance qui vous est rendue est un honneur auquel certains de vos prédécesseurs dans la fonction n’ont pas encore eue, cela ajoute de l’humilité et surtout de la pression à la charge de la médaille que vous recevez. En général, il y a trois temps pendant lesquels un commis de l’Etat est généralement décoré pour son sacerdoce.

Pour certains, c’est au début de la carrière, pour d’autres au milieu du parcours et pour la plupart, c’est à la fin du chemin, quand les fruits ont déjà porté toute la promesse des fleurs, que le mérite est reconnu, et pour une dernière catégorie, celle des oubliés de la République, pour milles raisons, c’est souvent après le dernier soupir ou même jamais.

A la fin du parcours, quand on est décoré on n’a plus souvent rien à prouver, rien à démontrer, mais pour nous autres, vous et moi et tous les autres dont les mérites ont été reconnus plus tôt ou presque, la reconnaissance devient plus qu’un honneur, mais une véritable charge au vrai sens du terme, qu’il faudra savoir raison gardée, porter avec dignité, honneur et dévouement pendant tout le reste du parcours et servir toujours de modèle et d’exemple aux autres, et c’est cela tout le défi”, a déclaré Yaya Sangaré. Avant de préciser : “Pour vous Salif, directeur général de l’ORTM, nos espérances sont grandes et notre impatience aussi, parce que vous incarnez notre expression de l’espoir du changement, de la transition et du renouveau de l’ORTM.

Je vous engage donc à conduire votre équipe en capitaine qui donne lui-même l’exemple de ses téléspectateurs et auditeurs que nous sommes. Je vous engage avec votre équipe pour remporter la guerre de la communication en ces temps de crise sécuritaire aigüe imposée à notre pays pour mobiliser toutes vos ressources et soutenir nos Famas. Je vous engage enfin à gagner la bataille de la couverture médiatique des élections législatives annoncées et de tant d’autres défis”. 

Le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement a saisi cette tribune pour rendre un vibrant hommage au directeur général de l’ORTM. “Vous avez et devez avoir le dos large, la compréhension grande aussi. Les qualités et les mérites qui distinguent votre riche parcours, fait tout de journalisme, depuis le Cesti de Dakar, où vous êtes sorti major de votre promotion en spécialisation télévision, avec les félicitations du jury, à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille où vous nous êtes revenu avec la mention bien et la riche expérience qui a été la vôtre, pas encore terminée, je l’espère où l’on peut déjà lire en gras votre passage avec brio dans certaines grandes rédactions de médias à la notoriété établie de par le monde : Africa n°1, RFI, BBC et votre passage remarqué comme conseiller à la communication de notre ambassade à Washington, mais aussi et surtout votre talent hors-pair de journaliste-reporter, présentateur de l’émission Cyber NTIC, issue des réflexions de la Conférence internationale de Bamako 2000 “Internet les passerelles du développement”, qui vous ont valu à juste titre d’être lauréat et de remporter plusieurs trophées internationaux. C’est sans conteste, tout ce parcours qui nous est garant des changements que vous saurez réussir à l’ORTM avec l’esprit de leadership d’équipe qui vous caractérise.

Alors, nous vous suivons et nous attendons. Bravo et félicitations donc à vous et à toute votre équipe, du syndicat au plus humble de vos collaborateurs”. Parole du ministre Yaya Sangaré.

Pour sa part, le général Amadou Sagafourou Guèye a salué Salif Sanogo pour cette décoration amplement méritée.

Prenant la parole, le récipiendaire a dédié cette distinction à l’ensemble de l’ORTM avant de préciser qu’il fera toujours de son mieux pour faire de l’ORTM, une chaîne de référence. D’ores et déjà, Salif Sanogo a annoncé de nouvelles inaugurations très bientôt. Il s’agit du nouveau Studio déjà en chantier. Ce qui va  carrément changer le visage de l’ORTM.

En tout cas, depuis sa nomination, Salif Sanogo et toute son équipe n’ont cessé d’apporter leur touche pour le plus grand bonheur des téléspectateurs et des auditeurs. Voilà pourquoi, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, a félicité la direction générale de l’ORTM sous le leadership de Salif Sanogo pour les efforts déployés, lors du dernier conseil d’administration tenu le 6 décembre courant. “Je félicite la direction générale de l’ORTM, les partenaires sociaux et tout le personnel de l’Office pour tout le travail accompli et pour leur attachement au service public”, dira le ministre Yaya Sangaré.

Et Salif Sanogo a toujours entrepris des démarches très salutaires auprès des ambassades accréditées au Mali en vue d’un partenariat avec les télévisions de leur pays. Une démarche qui a été aussi appréciée par les différents diplomates. C’est dans ce cadre que plusieurs ambassadeurs ont effectué une visite dans les locaux de l’ORTM à Bozola pour s’enquérir des conditions de travail des agents de la télévision nationale. Il s’agit de l’ambassadeur de la République populaire de Chine, l’ambassadeur d’Afrique du Sud et tout récemment l’ambassadeur des Etats-Unis. Et bientôt, l’ORTM fera son retour à Kidal. C’est dire que l’ORTM est désormais dans de bonnes mains pour servir les téléspectateurs…

                 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Journal Aujourd’hui Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

Propagation du Coronavirus : des Maliens dans l’angoisse

Bars et boîtes de nuit : La fermeture durement ressentie par les promoteurs

Concours de recrutement de 2.200 élèves fonctionnaires à la Police Nationale: L’AMLCDF dénonce des faits de corruption au Pôle Économique

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct