Malijet.co

Assainissement de la ville de Bamako: la touche du ministre Housséini Amion GUINDO

Pour permettre à la ville de Bamako de retrouver son lustre d’antan en matière de propreté, le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Housséini Amion GUINDO, ne manque pas d’initiatives. Après la mise en place des gilets verts et l’opération d’évacuation des dépôts d’ordures, il a initié une vaste campagne de salubrité pour rendre la capitale propre d’ici le 22 Septembre prochain. À travers cette initiative, les Gilets verts et les populations de toutes les communes procèdent chaque jour à des activités de salubrité.

Le dimanche 1er septembre, une délégation du département conduite par le chef de cabinet, Moussa KANTE, a sillonné certaines communes pour constater le balayage de certaines artères et lieux publics.
Selon les responsables du département, cette initiative consiste à mener tous les jours des actions de salubrité dans les communes jusqu’au 22 Septembre. Ainsi, après la célébration de la fête de l’indépendance, l’opération deviendra hebdomadaire. À travers cette initiative, le ministre Housséini Amion GUINDO entend apporter sa contribution pour faire de Bamako une ville coquette.
Le chef de cabinet et sa délégation se sont rendus à la mairie de la commune I où les Gilets verts et la population ont organisé une vaste opération de salubrité. En commune II également la journée de salubrité a été suivie par les populations. Les Gilets verts sont sortis massivement pour nettoyer la devanture de l’Assemblée nationale. Ils ont été salués et encouragés par le chef de cabinet du ministère de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable.
Soulignons que l’initiative de la mise en place des Gilets verts consiste à faire participer des citoyens engagés dans la protection de l’environnement. Cela, à travers des actes citoyens pour faire impliquer tous les Maliens dans le combat de l’assainissement et de la protection de l’environnement.
Les Gilets verts mènent des actions de sensibilisation auprès des populations pour que ce soit désormais un réflexe chez les Maliens de balayer devant leurs portes et d’acheminer les ordures vers les dépôts de transit. Pour le département, ces gestes simples participent à la protection de l’environnement et contribueront à rendre tous les coins du pays agréables.
Cette opération sera une réussite totale quand les Gilets verts parviendront à susciter une appropriation à la base des questions liées à l’environnement et à l’assainissement au Mali. L’opération vise, sur le long terme, à favoriser l’émergence d’une société civile indépendante et consciente des enjeux de la gestion efficiente de son cadre de vie.

PAR MODIBO KONE

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Dépotoir de Lafiabougou: la population manifeste, le gouvernement s’exécute

Appui des services météorologiques, hydrologiques et climatiques au Mali et au Niger : Les parties prenantes dans la gestion des effets du changement climatique en conclave dans notre capitale

Kangaba : Plusieurs orpailleurs outillés sur la protection de l’environnement

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct