Émergence des femmes maliennes: FAODE et K2M2D se mobilisent ensemble

Le bureau d’étude K2M2D a accueilli dans ses locaux, le 5 novembre 2020, les membres du FAODE-Mali (Forum des femmes actives pour les objectifs de développement durable et l’émergence), un groupement de femmes actives provenant de la diaspora et de Bamako chacune individuellement, présidente d’association. L’objectif de l’entrevue entre le FAODE et K2M2D est de mettre en place un partenariat stratégique permettant de contribuer de manière effective à l’atteinte des ODD au Mali, à l’émergence des femmes maliennes et à la Paix.

Lors des échanges et discussions, la présidente du FAODE, Mme Mariam Ina Koita, a énoncé qu’il s’agit d’une association indépendante de femmes leaders qui inspirent et produisent pour l’autonomisation des femmes surtout africaines francophones de leurs différents pays d’origine. Selon elle, il s’agit d’aider les femmes, de s’entraider entre membres parce que beaucoup d’entre elles sont victimes d’inégalités et de pesanteurs socio-culturelles, de les former, etc. Avec 4 antennes délocalisées en France, en Suisse, au Cameroun et au Mali, dit-elle, FAODE a été lancé en avril 2017 à Bern (Suisse) et est constitué de plus de 200 femmes averties et professionnelles dont certaines ont plus de 20 ans d’expérience professionnelle. L’association est structurée en 5 commissions principales portant sur Paix sécurité et cohésion sociale, éducation santé, environnement-eau-assainissement, développement durable et atteinte des ODD, autonomisation des femmes et des nouvelles technologies.

FAODE, a rappelé Mme Mariam Ina, depuis sa création, à mener déjà 3 forums dont deux au niveau international et le dernier au Mali, participé au dialogue national. Par ailleurs, elle a annoncé qu’un espace vert dédié à FAODE est en cours de création. Des acquis ont été faits par le FAODE, mais des difficultés de l’avis de Mme Mariam demeurent. Parmi ces problèmes, dit-elle, on évoque quelques difficultés rencontrées dans l’organisation des activités de 2020 dues à la crise sanitaire Covid 19.

La responsable du bureau K2M2D, Mme Kéïta Aïda M’Bo, s’est dite heureuse et honorée de recevoir un groupement de femmes leaders et engagées. Elle a indiqué son intérêt à collaborer avec le FAODE dont elle suit les activités depuis longtemps. Mme Kéïta Aïda M’Bo a également rappelé les objectifs du bureau qui sont entre autres : un organisme œuvrant auprès des populations pour favoriser leur développement socioéconomique durable.

Elle a aussi indiqué l’importance des activités de mobilisation des ressources pour les groupes vulnérables souvent mal informés des opportunités de financement auprès de guichets au niveau national et international. La première responsable du bureau K2M2D est également membre de la société civile à travers la présidence du réseau Energia Mali (genre et énergie) membre du REFAMP, présidente de plusieurs conseils d’administration de projets…

Au cours des échanges, plusieurs autres points ont été discutés comme l’importance du changement de comportements par rapport à l’incivisme en général au Mali et le rôle important que les femmes peuvent et doivent jouer, la protection de l’environnement et du cadre de vie, la bonne présentation des projets à soumettre au financement des partenaires afin de mieux les convaincre, le manque de bonne cohésion et complémentarité entre les femmes au Mali de manière générale, etc.

Aux termes des échanges et discussions, le FAODE et K2M2D se sont engagés à mettre en place un partenariat stratégique permettant de contribuer de manière effective à l’atteinte des ODD au Mali, à l’émergence des femmes maliennes et à la Paix.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Gourma : Les éléphants menacés d’extinction

LES FEUX DE BROUSSE : Le retour des vieux démons

Association sauvons le fleuve Niger: une campagne de désensablement du fleuve Niger

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct