Malijet.co

Insalubrité dans les lieux publics en Commune IV : le chantier citoyen des femmes du Parti JAMAA

Les femmes du Parti Jamaa, en collaboration avec l’association ‘’coup de balai’’  de la commune IV du district, ont organisé une journée sur la salubrité, le samedi 14 septembre dernier. Le lieu ciblé pour cette opération était le Centre de santé de référence de Lafiabougou. Cette journée d’assainissement s’inscrit dans le cadre de la vision du Président du Parti M. Jean Marie Idrissa Sangaré, qui a œuvré  pour que le parti puisse être près de la population, d’où le slogan « JAMAA TA DE BE LABAN ».

L’insalubrité étant la principale source de santé publique, elle fait exposer  la population de la commune IV, à toutes sortes de maladies infectieuses. Les mosquées, les églises, les marchés, les centres de santé et autres lieux publics, grâce aux mauvais comportements de certains habitants, sont devenus des dépotoirs. Pour faire face   à  cette situation, les femmes du Parti JAMAA, avec l’appui des jeunes de l’association ‘’Coup de balai’’ équipés de balais,  de brouettes,  ont pris d’assaut la cour du Centre de Santé de Reference de Lafiabougou afin de la débarrasse  des ordures solides et liquides qui affectent le cadre de vie.

Après l’activité, Mme Coulibaly (infirmière), dira que cet acte  est un devoir citoyen. «Tout ce  qui peut nous créer des ennuis se trouve dans les tas d’ordures, nous débarrasser de ces ordures ne peut qu’être louable» déclaré-t-elle, avant d’ajouter qu’  en faisant un tour dans cette cour  avant cette journée,  on se rendait  compte qu’elle avait besoin d’un coup de main.

Pour Sékou Sacko, Président de l’association ‘’coup de balai’’ «  notre soutien aux femmes du Parti JAMAA, est la suite logique de notre combat. Nous ne pouvons pas comprendre que nos mamans prennent cette bonne initiative et que nous autres jeunes nous restons en marge ». Il a à cet effet, salué et félicité la Présidente des Femmes, Fatoumata Ouattara, pour son courage et son dévouement.

Cette dernière plus connue sous le surnom de tante Poupée, a félicité le Président du Parti M. Jean Marie Idrissa Sangaré, de les avoir guidées vers des activités citoyennes à travers le pays. A ses dires, l’activité ne concerne pas seulement le Centre de Santé de Reference de  Lafiabougou. Dans les jours à venir assure –t-elle, elles  sillonneront certaines écoles et d’autres lieux publics  afin de lutter efficacement contre les maladies infectieuses dûes aux ordures.  Elle estime que de nos jours, le paludisme est la principale cause de mortalité infantile et néonatale dans notre pays, d’où le choix d’assainir les lieux publics qui sont des lieux hautement stratégiques. Elle  pense que la femme  doit être au-devant de toute construction citoyenne et qu’elle doit être souvent soutenue par des jeunes à l’image de l’association ‘’coup de balai’’ afin qu’elle réussisse  sa  mission.  Elle promet  que cela est le début d’une action qui continuera dans les jours à venir…

 

Flani SORA

Source: Notre Voie

Vous allez aimer lire ces articles

Ramassage des déchets plastiques : La Fondation princesse Esther Kamatari lance un concours de 100 millions F CFA entre les six communes de Bamako

Lutte contre les déchets plastiques à Bamako : La fondation ‘’Kamatari’’ met 100 millions en jeu entre les communes !

Visite du Ministre Housseini Amion Guindo à l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable (AEDD).

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct