Malijet.co

Opération Bamako Sans Déchets Plastiques Des kiosques pour le transit des déchets de 10 marchés de la Commune VI

La Fondation Santé Environnement (FSE), en collaboration avec la Commission d’organisation de la Quinzaine de l’Environnement, a organisé, samedi dernier, une campagne de sensibilisation sur les déchets plastiques au sein de la mairie de la Commune VI. L’occasion pour le ministre de l’Environnement, Housseiny Amion Guindo, de procéder au lancement du projet « Bamako Sans Déchets Plastiques ».

 

L’objectif recherché à travers ce projet, selon l’administrateur général de la FSE, est d’accompagner tous les acteurs engagés dans la lutte contre les déchets plastiques afin d’asseoir une culture de protection de l’environnement et de réduction des effets néfastes pour la santé.

A en croire Mohamed Salia Sokona, le projet permettra de lutter contre le chômage et la pauvreté, le kilo de déchets plastiques revenant à 200 FCFA. La récupération et le recyclage contribueront également à la création d’éco-activités génératrices de revenus, puisque les 10 kiosques, installés dans les 10 marchés de la Commune VI du District de Bamako, permettront aux riverains de remettre leurs déchets plastiques aux opérateurs des kiosques.

Pour le maire, ce projet doit bénéficier d’une large adhésion de la population compte tenu de son impact dans la préservation d’un environnement sain. Ainsi, il précisera à sa population que les types de plastiques qui seront achetés par les opérateurs des kiosques sont les sachets plastiques, les bouteilles d’eau transparentes ou colorées, les bouteilles de lait ou détergent.

Pour sa part, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable s’est réjoui de la présence massive de la gent  féminine à ce lancement.

Il a rappelé aux femmes, présentes à la rencontre, qu’elles constituent le maillon et le pilier de l’assainissement. Car les femmes sont au début et à la fin de la lutte contre l’insalubrité.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Afrique du Sud: déchets, le recyclage «par le haut» est possible

Question à ….. Au ministre de l’Assainissement et de l’Environnement

Réchauffement climatique : Et l’Homme était la source de son propre malheur ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct