Face aux initiatives tendant à accélérer l’application de l’accord d’Alger: La diaspora dénonce «une complicité entre les autorités de la transition et la France pour la partition du Mali»

 » La relance de la mise en œuvre des accords d’Alger qui était l’engagement qu’avait pris le président de la transition à mon égard, a été scrupuleusement tenu.

 

En quelques mois, je dois bien dire que ces autorités de transition ont donné plus de gage que les autorités précédentes en trois ans « . Cette déclaration avait été faite par le président français, Emmanuel Macron, lors du sommet du G5 sahel à Ndjamena. Aussi, pour faire part de leur désaccord dans l’application de ce qu’ils appellent l’accord de la partition du Mali, les Maliens de la diaspora ont organisé, le week-end dernier à Paris, une marche de contestation du métro Duroc à l’Ambassade du Mali.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Ramadan 2021 : les Maliens entre canicule et cherté de la vie

1ère édition du forum d’intelligence économique et de la prospective au Mali : L’institutionnalisation de l’intelligence économique au Mali en objectif

Pour ses efforts dans la lutte contre le trafic de drogue en commune II : Sadio en charge du 3ème arrondissement primé “Meilleur Commissaire de police du Mali 2020”

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct