AFFAIRE CRIMINELLE À LA COUR D’ASSISES DE BAMAKO : L’ACCUSÉ OUMAR DOUMBIA A ÉTÉ CONDAMNÉ A LA PEINE DE MORT

La Cour d’Assises, dans son audience du 17 Aout 2020, a tranché une affaire d’assassinat. L’accusé était un certain Oumar DOUMBIA. Déclaré coupable, il a été condamné à la peine de mort. Selon les informations résultant de l’arrêt de renvoi, c’est courant l’année 2016-2017, Oumar DOUMBIA, employé de commerce de son état, domicilié à Djicoroni-Para, s’improvisait démarcheur de visa pour les candidats à l’immigration. Il prenait avec eux, soit avec leurs parents des sommes d’argent à titre d’avances sur les frais de visa et de voyage et le reliquat payable à l’arrivée des candidats en Europe (Belgique, Hollande).

 

Ainsi, il les invita individuellement sous prétexte de leur prodiguer des consignes de voyage. Il les accompagnait à l’aéroport, occasion qu’il met à profit pour attenter à leur vie avec de grosses pierres ou à coups de couteaux dans les alentours de la ville de Bamako (faraban, Banacoroni, Banazolé CR de Ouéléssébougou et zone aéroportuaire). C’est ainsi qu’il a pu attenter à la vie des Jeunes gens Bedy FOMBA, Ousmane KEITA dit Big, Souleymane Keita dit Bassolo, Cheick Oumar KEITA et Moussa THIAM, tous des candidats à l’immigration qui s’étaient confiés à lui.

A la suite, il tenta d’abattre à bout portant avec une arme à feu un certain Drissa SIDIBE, employé de commerce de son état, à qui il se proposait de vendre une importante quantité de maïs alors qu’il avait l’intention d’attenter à sa vie dans le but de le dépouiller de son argent dans la Zone aéroportuaire. Suite à une dénonciation anonyme, il fut démasqué et arrêté suite à la disparition du jeune Moussa THIAM et de la perspicacité d’un certain Boubacar TRAORE dit Baba, étudiant de son état, qui avait servi d’intermédiaire entre lui et deux autres personnes. Aussi aux termes de trois séries d’interrogatoires à la Brigade d’investigations judiciaires, il reconnait avoir intenté å la vie de tous ces jeunes qui s’étaient confiés à lui notamment les nommés Beydi FOMBA, Souleymane KEITA dit Bassolo, Cheick Oumar KEITA, Ousmane KEITA dit (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2020

Gaoussou TANGARA

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Cour d’assises : La mort pour l’obsédé sexuel

Jugé pour » assassinat » de son épouse: Lassana Kanté écope de dix ans de prison ferme

Bla: un accident de circulation sur l’axe Bla-San a fait 24 blessés dont 4 graves

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct