Malijet.co

Armée malienne : Un caporal malien arrêté pour avoir vendu des armes

Comme on le dit « tous les jours pour le voleur, un jour pour le propriétaire », un caporal de l’armée malienne, qui répond au nom de Timbely au service de Direction du Matériel des Hydrocarbures et du Transport (DMHTA) aurait vendu 400 Pistolets Mitrailleurs (PM), 15 mortiers et 10 LRAC communément appelé lance-roquette antichar de 89 mm.

Après avoir vendu ces armes de guerre, le caporal a essayé de tenter encore le même coup en volant une centaine de PM, malheureusement pour lui, il a été confronté à des problèmes, il a fui pour se rendre au Burkina Faso et c’est de là qu’il a été arrêté.

Le ministre de la défense et des anciens combattants est interpellé afin qu’il mette fin à ces ventes frauduleuses et illégales d’armes.

Rappelons que la semaine dernière, un policier du commissariat de police de Mopti aurait vendu plus de 30 pistolets Mitrailleurs.

Cette série de vols de l’outil de défense est préjudiciable à notre éthique et à l’intérêt supérieur du Mali en cette période d’insécurité manifeste.

Aussi, appelons-nous tous les cadres civils ou militaires, tous les citoyens à redoubler de vigilance pour arrêter l’hémorragie de nos biens les plus précieux tels les armes. Les auteurs potentiels de ces crimes méritent les sanctions les plus rigoureuses en la matière.

Gaoussou Kanté

Source: Malijet

Vous allez aimer lire ces articles

DRAME A KOUNABOUGOU: un paysan assassiné au village par un éleveur

‘J’ai été kidnappé et maintenant, je ne voyage plus qu’en train’

Jugé pour «assassinat» de son oncle, Moussa Sidibé acquitté pour démence

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct