Assimi Goita a échappé à une tentative d’assassinat

L’auteur du double coup d’Etat du 18 Août 2020 et du 24 Mai 2021 et non moins président
de la transion au Mali, le Colonel Assimi Goita a échappé à une tentave d’assassinat à la
grande mosquée de Bamako, le jour de la fête de l’Aïd El-Kébir. Cet a/entat qui pour
l’instant n’a pas été revendiqué, est l’illustraon parfaite d’un malaise généralisé dans le
pays, heureusement qu’il s’en est sor indemne tant moralement que physiquement,
comme en a/este d’ailleurs la brève interview qu’il a bien voulu accorder à nos confrères de
la chaine naonale. Il semble être désormais conscient de la délicatesse de sa mission, mais
plus que jamais déterminé à aller jusqu’au bout. Dans ce/e interview, il a prouvé à
su5sance qu’il n’est nullement surpris par cet a/entat, mais qu’il reste serein et prêt à
l’ulme sacri6ce pour le Mali.
Mon Colonel, sachez qu’il en sera toujours ainsi tant que vous occupiez les plus hautes
foncons de l’Etat. Il en sera ainsi tant que vous vous dressez contre les intérêts de certains.
C’est pourquoi en a/endant les conclusions de l’enquête on peut d’ores et déjà épiloguer
sur les raisons profondes de cet acte rétrograde et ignoble pour le Mali et sa transion. Qui
en est le commanditaire ? Sans répondre avec exactude on pourrait tout de même avancer
trois hypothèses. La première serait que l’auteur de la tentave d’assassinat est un
déséquilibré mental, ou était sous l’e<et de la drogue. Ce/e hypothèse est très peu probable
sinon il n’allait pas se diriger vers le Colonel Assimi Goita, il allait simplement s’a/aquer à
son voisin immédiat ou à une autre personne. La deuxième hypothèse serait une possible
connexion entre le malfrat et les mécontents du régime qui en veulent à Assimi Goita. Parmi
ces mécontents on pourrait citer ceux dont les dossiers sont entre les mains de la jusce.
Pour ne pas répondre de leurs actes ils vont pousser un citoyen à comme/re l’a/entat
contre le Président de la Transion, pour déstabiliser les instuons de la République. La
troisième hypothèse serait un possible projet d’assassinat du Président de la Transion,
commandité depuis l’extérieur du pays, car le Colonel Assimi Goita pour avoir dit non à
l’ancienne puissance colonisatrice, qu’est la France, doit s’a/endre à ce genre des coups
fourrés, voire d’assassinat.
La tête du Président de la Transion Assimi Goita serait mise à prix au-dedans comme au
dehors pour s’être a/aqué aux intérêts de certains hommes poliques et pour avoir ouvert
les grands dossiers de corrupon. Elle est également mise à prix pour avoir eu le courage de
criquer le comportement condescendant et paternaliste de la France au Mali. Sa tête serait
en6n mise à prix par les mécontents de l’armée, qui soit ont été relevés de leurs juteux
postes ou ont vu leurs intérêts menacés après la prise du pouvoir par la junte dirigée par
Assimi Goita. Que le Président de la transion sache que ses ennemis ne l’a/eindront jamais
s’il est soutenu par le peuple. Et pour être soutenu par le peuple il lui faut prendre en
compte ses aspiraons profondes, son désir de changement.
En somme, la tentave d’assassinat contre le Président de la Transion, le colonel Assimi
Goita, qui a été quali6ée d’acte isolé voire anodin, en dit pourtant long sur l’Etat de
déliquescence du pays et surtout sur la faillite du disposif sécuritaire au Mali. Alors en tant
qu’o5cier et de surcroit Président de la transion le Colonel Assimi Goita est à coup sûr le
premier interpellé, avec le poste qu’il occupe aujourd’hui, il a une occasion idoine d’écrire
Source: Le comba

Vous allez aimer lire ces articles

KITA : un accident de la circulation fait 2 morts et plusieurs blessés

KALANA : mort d’une jeune fille de nationalité nigériane dans un bar

Accident de Circulation ce lundi 20 septembre 2021.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct