Axe Koulikoro-Banamba : L’énigme des attaques à mains armées et vols de bétails résolue à Yanfolila

Les hommes du commissariat de police de Yanfolila dirigé par le commissaire principal de police Mahamadou Youba Diarra viennent de mettre le grappin sur les principaux auteurs des attaques à mains armées et vols de bétails récurrents sur l’axe Koulikoro-Banamba. Il s’agit de deux jeunes bergers dont l’un, âgé de 21 ans, est domicilié à Gouanabougou (cercle de Yanfolila) et l’autre (20 ans), domicilié à Sénou (Bamako).

Selon nos sources, c’est suite à plusieurs plaintes pour braquages à mains armées et vols de bétails sur l’axe Koulikoro-Banamba dont celle d’un commerçant domicilié à Banamba que les différentes unités d’enquêtes ont été alertées parce que le phénomène de vols de bétails, transfrontalier, a ses ramifications dans plusieurs pays de la sous-région. Aussi, certaines victimes ont décidé d’activer leur propre réseau d’information afin d’aider les unités d’enquête mobilisées pour la circonstance à tourner définitivement les pages sombres d’agressions à mains armées et vols de bétails récurrents sur l’axe Koulikoro-Banamba.

C’est ainsi que, de fil en aiguille, les investigations des victimes ont toutes convergé vers la localité de Yanfolila, une zone frontalière avec la Côte d’Ivoire et la Guinée. Ainsi, elles ont décidé de porter plainte au niveau du commissariat de police de Yanfolila dirigé par le commissaire principal de police Mahamadou Youba Diarra. Selon nos indiscrétions, suite à cette plainte, les enquêteurs dudit commissariat ont effectué, dans la nuit du 13 au 14 septembre 2022, une descente au quartier Gouanabougou de Yanfolila qui a permis de mettre le grappin sur deux jeunes suspectés d’être membres de ce vaste réseau criminel.  Toujours selon nos sources, après leur interpellation, ils ont été conduits dans les locaux du commissariat pour des investigations plus poussées. Ainsi, soumis au feu des questions, les deux suspects n’ont eu d’autre choix que de coopérer avec les enquêteurs en dénonçant leurs complices au risque d’endosser seuls la responsabilité des crimes de cette bande. Au cours de l’interrogatoire, ils ont également donné des détails qui ont permis aux enquêteurs d’établir leur appartenance à un vaste réseau.

Notons que les enquêtes ont également révélé que ces deux jeunes sont impliqués dans le braquage de deux motocyclistes le lundi 5 septembre 2022 sur la route de Banamba au cours duquel ceux-ci ont été dépossédés de leurs engins dont l’un a été blessé à l’arme blanche avant de succomber quelques jours après à ses blessures. Par ailleurs, des perquisitions à leurs domiciles ont permis aux enquêteurs de retrouver un fusil de chasse et trois armes blanches. S’agissant du vol de bétail, les deux suspects ont avoué qu’ils volaient les animaux à Banamba pour venir les revendre à Yanfolila. Donc, tout porte à croire qu’il s’agit évidemment d’un vaste réseau de vols de bétails. Au terme de l’enquête préliminaire, ils ont été mis à la disposition de la Brigade territoriale de Banamba.

Boubacar Païtao

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Missabougou : Découverte d’un corps sans vie: Un jeune mécano-soudeur assassiné et jeté dans le canal

SIRAKORO MEGUETANA: Un cambriolage tourne mal

À l’instant Incendie à l’usine DIAGO Kati.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct