Axe Sévaré-Bandiagara: faux, le ministre Wagué n’a pas été enlevé, il n’a même pas fait le déplacement!!

Les rumeurs faisant état d’un enlèvement du ministre de la réconciliation sur la route de Bandiagara sont fausses. Son convoi n’a pas non plus été bloqué. Le ministre n'(a même pas effectué le déplacement aujourd’hui, dans la zone, selon des sources concordantes

La page facebook Kabila Officiel a relayé cette fausse rumeur selon laquelle le ministre de la réconciliation le Colonel-major Ismael Wagué, a été enlevé sur l’axe Sévaré-Bandiagara, région de Mopti..

Une heure plus tard, la page revient pour se rectifier affirmant cette fois-ci que le ministre n’a pas été enlevé mais que c’est plutôt son convoi qui a été bloqué. Mais après vérification, il n’en est rien.

Le département dont le cololnel-major Ismael Wagué est en charge n’a pas tardé à démentir cette fake news qui avait déjà été partagée par de nombreux internautes.

Dans un communiqué diffusé sur sa page facebook, il indique que l’information selon laquelle le ministre de la réconciliation nationale a été enlevé est erronée et sans fondement. Avant de poursuivre que « ce sont des rumeurs distillées par des prédateurs du processus de paix ». En réalité le ministre Wagué n’a même pas fait le déplacement de Bamako, selon des informations recueillies à Bandiagara, au centre du Mali, par un des correspondants de Studio Tamani sur place

L’entrée de la ville de Bandiagara barricadée

En effet le ministre de la réconciliation nationale Col-Major Ismaeil WAGUE devrait effectuer une visite à Koro le 27 février 2021, indique une source au sein du département.
« Ce jeudi 25 janvier 2021, la jeunesse de Bandiagara, les partisans Dana – Ambassagou et les syndicats des transports de Bandiagara ont entravé la circulation sur la RN15 à partir de Bandiagara en prélude de la visite du Ministre de la réconciliation pour exprimé leur mécontentement suite au maintien à leurs postes de M. Sékou Allaye Bolly et Marcelin Ginguéré, respectivement chef de mission et chef de cabinet du ministre de la réconciliation, dont les limogeages avaient été demandés il y a trois mois lors d’une manifestation a Somadougou et Bandiagara », explique-t-elle. Elle ajoute que les manifestants accusent Marcelin de détournement des fonds alloué audit mouvement et complicité avec certains peulh à savoir Sékou BOLLY dans la crise qui sévit entre peulhs et Dogons.

Quant aux syndicats de transports, ils dénoncent l’insécurité sur la RN15. (route nationale 15), précise la même source qui affirme que Marcelin Guinguéré a discrètement traversé la ville de Bandiagara pour Koro, pour préparer avec les autorités locales l’arrivée du ministre.

Source: studiotamani

Vous allez aimer lire ces articles

Inculpé pour incendie volontaire : Moussa Diallo condamné à 5 ans d’emprisonnement et au paiement de 7 millions de FCFA pour dommages et intérêts

Commissariat du 1er Arrondissement: Un faux géomancien épinglé pour escroquerie portant sur 790.000 FCFA

Assassinat du président de la CMA, Sidi Ibrahim Ould Sadaty: Un coup dur pour le processus de paix

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct