Malijet.co

Commissariat de police de Kalaban Coro : Neuf Nigérians, spécialisés en braquage des clients de banques, mis aux arrêts !

Le dimanche 15 septembre 2019, le Commissariat de police de Kalaban Coro a mis aux arrêts 9 présumés voleurs, tous Nigérians, spécialisés dans le braquage des gros clients des banques à l’aide des motos « Apache ». Leur dernière opération date du samedi 14 septembre 2019. Ils ont été arrêtés dans un maquis dénommé « Oasis » à Sokorodji.

 

Ils sont au nombre de neuf, tous des Nigérians. Ils ont une stratégie de vol particulière à l’aide de laquelle ils ont fait plusieurs victimes avant d’être mis aux arrêts par la brigade de recherche du commissariat de police de Kalaban Coro. Selon des sources policières, ces Nigérians ont un mode d’opération incroyable : Ils visent seulement les clients des banques. Leur méthode : infiltrer les banques, repérer le client qui fera le retrait d’une grosse somme, le prendre en filature jusqu’à un endroit favorable pour eux ensuite commettre leur forfait.

Aux dires des sources policières, ces présumés voleurs ont aussi des matériels pointus qu’ils placent sous le pneu du véhicule de leur cible. Et quand la cible s’arrête pour une crevaison, ils brisent la vitre et prennent le sac dans lequel se trouve l’argent avant de s’enfuir. Quand la cible est à moto, le braquage devient simple pour eux : 4 personnes sur deux motos « Apache » coincent la cible et un des quatre lui retire le sac.

Le samedi 14 septembre 2019, leur dernière opération

A en croire les explications des hommes du commissaire Mamadou Mounkoro, les neuf présumés voleurs ont commis leur dernier forfait le samedi 14 septembre 2019 Banankabogou. En effet, ce jour-là, comme il est de leur habitude, ces Nigérians spécialisés dans le braquage des clients de banques, se sont rendus, aux dires de la police, aux halles de Bamako où ils sont entrés dans l’agence Ecobank qui s’y trouve, repérer leur cible et l’ont déclaré à ceux qui se trouvaient dehors. A en croire les explications de la police, le client en question a fait un retrait de 3.090.000 francs CFA, et avait déjà 350.000 francs CFA dans son sac. Donc en tout, il avait un montant de 3.440.000 francs dans son sac. Ne sachant pas qu’il est suivi, ce bon client de l’Ecobank, sur sa moto, prenait la direction de Niamana. Mais malheur lui en a pris. Il a été suivi depuis la Banque par ces présumés voleurs qui l’ont coincé à travers leurs « apaches » et lui ont retiré le sac qui contenait les 3.440.000 francs CFA au niveau de la Cour d’appel avant de s’enfuir.

Les neuf braqueurs interpellés le dimanche dernier

C’est suite à cet indicent que le commissariat de police de Kalaban Coro a été saisi dans l’après-midi du même jour, le samedi 14 septembre 2019. Après des heures d’investigation, le dimanche 15 septembre, les éléments du commissaire Mounkoro ont fait une descente musclée dans le bar « Oasis » situé à Sokorodji. C’est là-bas que tous les neuf suspects ont été arrêtés. Les motos avec lesquelles ils faisaient leurs opérations, deux « Apaches » et une « Star » ont été retrouvées par la police. Le sac contenant l’argent volé le samedi 14 septembre 2019 a été retrouvé dans leurs matériels et certains documents de la victime dont un Bazin de trois mètres, la carte AMO. Quant au montant, plus rien n’y restait entre les mains des braqueurs, selon la police.

Il faut aussi préciser que plusieurs personnes ont été victimes de ces 9 Nigérians avant le samedi 14 septembre. Une de leurs victimes, Seydou Traoré, agent de la mosquée Wami, à qui ils l’auraient volé 13 millions, était au commissariat de police de Kalaban Coro le lundi dernier. « J’ai fait un retrait de 13 millions à l’agence principale de Ecobank le 02 août dernier. Quand je retournais à la maison, j’ai vu que le pneu avant côté droit de mon véhicule était crevé, je suis donc descendu à Torokorobougou auprès d’une station de collage. Entretemps, deux individus sur une moto « Apache » rouge ont pris mon sac contenant les 13.000.000 de francs CFA et se sont enfuis », a témoigné Seydou Traoré.

D’après les sources policières, un de ces neuf présumés voleurs a participé au vol de ces 13 millions. Quant à la moto « Apache rouge », elle a été vendue et remplacée par trois autres de couleurs noires.

Les neufs présumés braqueurs ont été présentés aux autorités locales et administratives de Kalaban Coro le lundi dernier. Ils seront mis à la disposition du tribunal de grande instance de la commune V du district de Bamako dans les jours à venir.

Boureima Guindo

Source : Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Kenieba: Saisie d’important lot de produits impropres, 8 kg de chanvre indien

Rebondissement dans l’affaire des 800 kg de cocaïne retrouvés par la police Bissau-guinéenne dans un camion immatriculé au Sénégal…

SIKASSO : braquage d’un car de transport en commun

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct