Malijet.co

Crime passionnel à Koulikoro : Le présumé coupable présenté au juge

L’affaire dite celle de l’assassinat de Kadiatou Dembélé agent orange money restera sans nul doute dans les annales de l’histoire des crimes passionnels vite résolus par la police du Meguetan. 

Entre la découverte du corps sans vie de kadiatou Dembélé agent et l’arrestation d’un premier suspect par les hommes du commissaire Oumar Dembélé, il ne s’est écoulé que très peu de temps.

Les hommes du commissaire Oumar Dembélé étaient entre deux feux : Celui de prouver à la population de Koulikoro que la police est là pour leur sécurité d’une part et d’autre part montrer aux autorités de la cité des Meguetan toutes leurs compétences à résoudre ce dossier.

Autorités politiques, administratives, coutumières, les policiers tous étaient déterminé a mettre la main sur ce criminel stratège,et repenti de justice. Les hommes du commissaire Oumar Dembélé sous l’œil vigilent du directeur régional de la police de Koulikoro, Issa Konaté ont mis sur place une stratégie qui a permis au meurtrier de mordre à l’hameçon.

Un ouf de soulagement pour les parents de la victime mais aussi pour la population de Koulikoro avec à sa tête le maire Ely Diarra qui avait fait de l’arrestation de ce meurtrier une priorité absolue. Interrogé un premier temps par les enquêteurs Drissa Sangaré dit Dri avait nié catégoriquement les faits, mais c’était sans compter sur le courage et la détermination du commissaire Oumar Dembélé et surtout de l’expérience du contrôleur Issa Konaté directeur régional de la police de Koulikoro en matière d’enquête policière.
Qui est le présumé Coupable ?

Né en 1992 Drissa Sangaré est un jeune bandit très stratège et repentie de la justice qui est connu des services de police et de la justice de Koulikoro. Sans emploi, sa dernière condamnation remonte au 20 Mai 2019 pour une affaire de falsification de signature de son patron au Grand Moulin. Il vivait dans une grande cour comme gardien c’est là qu’il a commis son forfait.

Le film de l’action :

Aux dires du commissaire principal de Koulikoro qui a diligenté l’enquête, le vendredi 7 juin, Drissa Sangaré a appelé la demoiselle, Kadiatou Dembélé, pour l’aider à rédiger une demande de recherche d’emploi au compte de l’APEJ. Malheureusement, Drissa Sangaré avait une autre intention. Il voulait satisfaire son libido chose qui n’a pas été du goût de kadiatou.

Selon les sources policières, il a avoué qu’il fréquentait la victime depuis très longtemps en tant que simple ami mais qu’il a toujours eu envie d’elle. Et ce jour vendredi, il a choisi l’heure de la prière pour tenter de passer à l’action. Kadiatou s’oppose et une lutte s’engage entre elle et Drissa Sangaré qui a tout fait pour mettre sa victime à terre. Une action qui va lui être fatale car la tête de Kadiatou selon ses explications à la police a cogné violemment le sol . Devenue inconsciente, Drissa amène sa victime dans sa chambre pour abuser d’elle dans le sang et finalement elle rend l’âme.

C’est ainsi que Drissa le meurtrier a gardé le corps dans sa chambre jusqu’au lendemain à 4 heures du matin pour le jeter au cimetière. Après une perquisition chez Drissa le sac à main, le téléphone et autres objets de Kadiatou ont été découverts.

Mohamed Kanouté

Mali24

Vous allez aimer lire ces articles

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le grand banditisme, les hommes du Commissaire Divisionnaire Hamadou Ag ELMEHDI, commissaire du 12eme arrondissement viennent de mettre hors d’état de nuire deux escrocs de grand chemin

Zambie : Une maman tombe enceinte de son fils de 23 ans et décide de l’épouser

Escroquerie sur 2.875.000 fcfa et faux monnayage: le 12eme arrondissement a mis la main sur deux escrocs

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct