Après deux ans d’évasion, Baba Kanakomo alias ‘’ Albert’’ a finalement été péché comme un fruit mûr. Il était un gros poisson dans le marigot des malfrats qui coupent le sommeil aux populations de San et environnant. Cette prouesse, a été possible grâce à une synergie d’actions entre les éléments du commissaire Principal de San, Mamby Traoré et leurs collègues de la ville de Koutiala, le mercredi 12 février, vers 3 heures du matin.

Son nom est inscrit dans le registre de la maison d’arrêt de San. En 2018, il a été le cerveau, qui a occasionné l’évasion d’une dizaine de prisonniers. Baba Kanakomo, puisse qu’il s’agit de lui, était depuis ce jour dans le viseur du commissariat de la police de la ville de San. Pour le commissaire principal Mamby Traoré et ses hommes, l’arrestation de ce malfrat était la priorité des priorités, en d’autres termes, une question d’honneur. Cette détermination qui a bouillonné en eux a fini par être payée.

Le disciple avant le maître!

Depuis, qu’il a franchi les seuils de la maison centrale d’arrêt de San et réussir à disparaitre, le malfrat ‘’ Albert’’ avait donné du travail au commissariat de la ville de San. Sous la coupole du très expérimenté commissaire Traoré, la police a monté une véritable stratégie de recherche sans soulever de soupçon. Ainsi, de fil en aiguille, les efforts ont permis de mettre les grappins sur Pascal Ouédrago. Ce dernier arrêté à Bénéma , a été un disciple du fameux ‘’ Albert’’. C’était déjà, le début d’un véritable exploit.
En effet, Pascal Ouédrago, d’origine Burkinabé, a été arrêté par les hommes du commissaire Mamby Traoré, en possession d’une carte d’identité malienne vers la frontière Mali-Burkina Faso.
Ce dernier, a qui, l’ex commissaire Divisionnaire de Niono, feu Issiaka Tounkara, avait refusé la carte d’identité, sous prétexte qu’il n’est pas malien, opérait dans les villes de Douentza, Koutiala, Niono Sévaré et San.
Bolibana pour ‘’Albert’’ !
Déjà, après l’arrestation de Pascal Ouédrago, l’on savait que celle de son maître n’allait plus tarder. En effet grâce à une synergie d’action entre la police de la ville de San et celle de Koutiala, le nommé Baba Kanakomo, a été arrêté vers du 3 du matin, le mercredi 12 février.
Le concernant, il faut noter que le malfrat ‘’ Albert’’ était craint dans le milieu des gangs. Très violent, ce malfrat opérait généralement avec un pistolet de fabrication artisanale et une arme blanche.
Par ailleurs, il faut noter que l’arrestation de ces deux malfrats a été saluée par la population, qui est en train de reconnaître le rôle tant important que joue la police en matière de la sécurité des personnes et de leurs biens.
Au regard de cette prouesse, le Commissaire Mamby Traoré, a invité la population à davantage de collaboration et de bénédiction pour débarrasser les honnêtes citoyens de San et environs de ces malfrats.
Ce qui est bien de noter est le fait que Albert et Pascal, ont signé leur retour à la maison de d’arrêt de San, avant leur jugement, ils n’auront aucune chance à s’évader encore.

Par Moïse Keïta

SOURCE LE SURSAUT