Explosion du car de la SONEF: le groupe terroriste responsable prétend une erreur

Dans un communiqué consulté par malivox.net le groupe terroriste soutient qu’il s’agissait d’une erreur et affirme être disposé à subir les conséquences de cet acte.

« Nous plaçons nos personnes sous le jugement de la législation islamique, et que par conséquent, nous sommes prédisposés à nous acquitter des droits légitimes résultant de cette erreur non-intentionnelle », prétend le groupe armé.

Le 3 septembre, au moins 14 personnes ont été tuées et plus de 20 autres blessées à la suite de l’explosion d’un car de voyage de la SONEF transport.

Le véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé dissimulé sur son passage. Les passagers civils ne seraient pas les cibles visées, tente de se blanchir le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans(GSIM) qui reconnaît bien être l’auteur de l’attaque.

Source: Malivox

Vous allez aimer lire ces articles

En pleine crise, le fils du président malien se défend face à des vidéos privées

Karim Keïta réagit à ses images privées sur les réseaux : « Ce déplacement à titre privé n’a évidemment coûté le moindre centime au contribuable. »

Gare routière de la Guinée à Sébénikoro : Sous l’emprise des stupéfiants elle se blesse et s’évanouit

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct