Insécurité à Bamako : Un faux militaire mis aux arrêts

L’individu se faisait passer pour un militaire. Il a été appréhendé par la police du 14ème arrondissement. Sur les lieux, celle-ci a récupéré 27 motos Djakarta.

C’est un exploit que le 14ème arrondissement vient d’accomplir sous le leadership du Commissaire divisionnaire Kadiatou Tounkara.

Après avoir mis la main sur un vrai faux militaire, qui s’habille de la tête aux pieds à la Assimi Goita, le commissariat a récupéré 27 motos volées. Particularité de cette opération qui est désormais sur toutes les lèvres à Bamako: le commissariat du 14ème arrondissement a aussitôt fait un communiqué dans lequel il invitait ceux qui s’étaient fait voler leurs motos, ces derniers temps de passer avec les documents, récupérer leurs engins. « Avis à ceux qui ont été victimes de vol de moto : Le 14eme arrondissement aurait arrêté un faux militaire qui avait volé 23 motos Djakarta. Apporter vos preuves pour être en possession de vos motos voles » dit le communiqué. Aussitôt mis sur les réseaux sociaux, une foule immense de personnes à pris d’assaut ledit commissariat et 7 d’entre elles sont reparties le sourire aux lèvres après avoir retrouvé leurs motos.

Cette prouesse du 14ème arrondissement rime avec la volonté ferme du ministre en charge de la Sécurité d’éradiquer définitivement le banditisme sous toutes ces formes dans le pays. Il y’a seulement deux jours le Directeur général de la police, contrôleur général Souleymane Traoré affirmait avec assurance qu’il était temps que la peur change de camp et qu’ils allaient << terroriser >> les terroristes. Voilà, cet engagement est désormais visible et porte déjà des fruits.

A l’heure où nous mettons cet article sous presse, le vrai-faux militaire médite sur ses actes entre les quatre murs d’isolation à la MCA.

DMD

Source: Journal Le 22 Septembre- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Un accident sur l’Axe Bamako-Tombouctou fait des blessés

Commissariat de police de Koutiala : Deux individus arrêtés et cinq motos volées retrouvées lors des descentes dans les nids criminogènes

Axe Sévaré-Bandiagara: faux, le ministre Wagué n’a pas été enlevé, il n’a même pas fait le déplacement!!

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct