Malijet.co

Koulikoro : La tentative de viol tourne au meurtre (l’assassin de Kadiatou avoue tout )

Le suspect  arrêté  dans le  cadre de  l’enquête suite à l’assassinat  de  la  demoiselle KADIATOU DEMBÉLÉ  (23 ans)  a koulikoro, est  bien l’auteur du  meurtre.  Drissa Sangaré, 27ans, a avoué son  crime  devant la police de Koulikoro qui s’est confiée au  journal de faits  divers  ‘’ Kojugu’’

 

Selon  les sources policières, l’assassin  après  son interpellation,  a   reconnu  les faits en  avouant  que la  demoiselle a trouvé  la  mort accidentellement lorsqu’il tentait d’abuser d’elle.

Le vendredi 7 juin, selon nos sources,  Drissa s’était  mis  à la disposition de la demoiselle, Kadiatou Dembélé, pour l’aider à rédiger  une demande de recherche d’emploi. Il  avait demandé à sa victime qui travaille dans un kiosque de Orange money de le rejoindre  chez lui (dans sa chambre) à l’heure de pause. Et  ne  se  doutant de  rien, Kadiatou accepte la proposition de Drissa. Une distance d’environ 400 m sépare son lieu de travail  du domicile de son bourreau.  Des voisins  de circonstance !

Mais avant de se rendre chez Drissa Kadiatou fait escale chez une de  ses grandes sœurs qui habite dans le parage. Elle dépose les hauts  talons qu’elle portait chez cette dernière  et promet de revenir sous peu.

Malheureusement,  Drissa  avait une autre intention au-delà d’une simple rédaction de lettre de demande d’emploi. L’homme  a   tenté d’abuser de Kadiatou.  Selon les sources policières, il a avoué   qu’il fréquentait la victime  depuis très longtemps en tant que simple ami mais qu’il a toujours eu envie d’elle.  Et ce jour  vendredi, il a choisi l’heure de la grande prière pour satisfaire cette envie.  Mais Kadiatou résiste. En tentant d’échapper à son bourreau, elle perd  l’équilibre et tombe au sol. La scène se déroule sous le  hangar devant devanture de  la chambre de Drissa.

Selon les aveux  de l’assassin à la police, dans sa chute la tête de la victime a cogné une pierre et elle a perdu connaissance. Malgré tout, Drissa ne renonce pas à son projet malsain. Il traîne la victime dans la chambre et abuse d’elle.

Drissa a-t-il tué Kadiatou pour satisfaire son libido ?  Ou l’a-t-il tuée après avoir satisfait  son libido ?  La suite de l’enquête nous en dira plus.

Un alcoolique …

C’est après avoir abusé du corps inerte de Kadiatou que Drissa  part dans un cabaret pour vider quelques verres d’alcool. En ce moment il était conscient que Kadiatou n’était plus en vie et il cherchait  un moyen de ne pas être suspecté.  On était  toujours dans la journée du vendredi. Drissa fit  venir des amis  chez  lui pour prendre du thé, devant sa chambre  alors que le corps de Kadiatou était à l’intérieur.  Histoire de  faire croire qu’il a passé la journée avec des amis chez lui. Tout de même, il  rend  visite à  d’autres amis dans la même journée, toujours en laissant le corps de Kadiatou dans  sa  chambre. Ce n’est que tard dans la nuit que  Drissa fit  sortir le corps de Kadiatou  pour  le jeter auprès du cimetière.

Tombé dans  son propre piège

C’est parce qu’il a  été la dernière  personne  à être en contact  téléphonique  avec  sa victime que Drissa a été  interpellé.   Au départ,  son plan avait marché et les enquêteurs, n’eut  été  leur  courage et la coopération   des  opérateurs de téléphonies mobiles, n’avaient  aucune  chance  de mettre la main  sur l’assassin. Après son  crime et  toujours dans la journée  du vendredi, Drissa  avait même eu le réflexe  d’envoyer un  SMS   à  la  famille de sa victime  Kadiatou et à  partir du  téléphone de la même victime pour leur  signaler  qu’elle était en  déplacement sur Bamako  ( ‘ ’je vais  à Bamako,  je passe  la nuit là-bas’’)  Et la famille  de Kadiatou ne pouvait en aucun cas  douter que ce  n’est pas elle-même  qui  avait  écrit le SMS,  raison pour laquelle sa  disparition a été tard constatée.

Devant les  enquêteurs  avant son interpellation, Drissa a reconnu avoir été en contact  téléphonique  avec sa victime  tout en  niant de l’avoir rencontrée physiquement  le  jour de sa disparition. Il soutient aussi  sa thèse d’avoir  passé la journée avec des amis. Ce qui était vrai aussi. Son plan avait marché, mais les enquêteurs  ne lâchent point puisque Drissa était  jusque-là le seul suspect.

Les enquêteurs ne lâchent point, fouillent partout, et c’est dans  les  fosses de toilette de  la maison qu’habite  Drissa que le sac à main, le téléphone et autres objets de  Kadiatou ont été découverts.  C’est Drissa qui les avait  jetés dedans.

223infos.net

Vous allez aimer lire ces articles

SEX, MONEY AND CITY… Les dignitaires Mahamdoud Dicko, Haïdara et Harouna Sangaré victimes… !

Pour détournement de biens : Souleymane Keïta fait face à la colère de ses frères

SÉGOU : Les douloureuses circonstances de l’assassinat de Demba Mariko de la FMOS

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct